YouTube s’essaye au sous-titrage automatique des vidéos

Cloud

YouTube va tester ces prochains mois la création automatique de sous-titres sur certaines de ses vidéos, grâce au processus de reconnaissance vocale.

YouTube s’enrichit de nouveautés en cette fin d’année. Après avoir annoncé il y a quelques jours qu’elle allait rapidement proposer un nouveau format pour visionner les séquences de films déposées, qui sera “similaire” à celle des télévisions haute définition, la plate-forme vidéos de Google délivre une nouvelle option : l’intégration automatique de sous-titres dans ses vidéos.

Même s’il est déjà possible d’ajouter ses propres sous-titres, aux formats Subviewer ( .sub ) ou Subrip ( .srt)  à une vidéo que l’on souhaite télécharger sur YouTube, le service de partage de vidéos s’appuie désormais sur un système de reconnaissance vocal pour proposer ce mode de lecture, en complément des vidéos, aux sourds et malentendants.

YouTube s’appuie pour cela sur deux technologies : Automatic Captions et Automatic Timing. Automatic Captions permet de générer automatiquement des sous-titres sur une vidéo en utilisant le système de reconnaissance vocale utilisée dans Google Voice, qui permet de traduire en mots écrits les sons entendus dans la vidéo.

Une fois analysés, les mots et phrases entendus sont directement retranscrits et apparaissent sous la forme traditionnelle de bandeaux au bas de la vidéo.

A ce processus s’ajoute la technologie de synchronisation automatique Automatic Timing, permettant aux internautes de créer plus facilement leurs propres sous-titres via l’intégration dans la vidéo d’un simple fichier texte où il sera possible de retranscrire simplement les propos entendus dans le déroulé de la vidéo.

Pour le moment, ce procédé d’insertion automatique de sous-titres par reconnaissance vocale est encore en période de tests et en phase constante d’améliorations.

Actuellement, le sous-titrage automatique n’est disponible que pour les vidéos de 13 chaînes partenaires de YouTube, comme celle du National Geographic. En outre, grâce à Google Translate, les sous-titres en anglais pourront être automatiquement traduits dans les 51 langues proposées par l’outil de Google.

Par ailleurs, la possibilité de sous-titrage manuel via la technologie Automatic Timing est accessible pour toutes les vidéos sur YouTube, mais seulement en langue anglaise.

Source : YouTube


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur