Zéro Forfait se tourne vers le canal de vente physique

Cloud

Après trois ans d’exercice par le seul canal Internet, Zéro Forfait se tourne vers la distribution physique et tente l’implantation dans une dizaine de boutiques indépendantes, à Marseille. Le MVNO vise les 600 enseignes d’ici la rentrée.

En trois ans d’exercice comme opérateur mobile virtuel sur le réseau SFR, Zéro Forfait s’est constitué un portefeuille de 90 000 abonnés, uniquement par le canal Internet.

Sous la houlette de son P-DG Patrick Gentemann, le MVNO se tourne désormais vers la distribution physique et tente l’expérience au sein d’une dizaine de boutiques indépendantes de l’agglomération marseillaise.

Ces démarches préfigurent d’une implantation généralisée, dans plusieurs centaines de sites en Métropole. Zéro Forfait vise les 600 enseignes avant la fin de l’année, au mieux à la rentrée, avec en tête de liste The Phone House et Internity, selon Les Echos.

A l’encontre de cette logique de dématérialisation qu’impose Free Mobile, cette importance accordée aux modes traditionnels de distribution sonne comme un improbable pari. Cette proximité retrouvée auprès du consommateur imposera notamment de supporter les coûts de location d’espaces de vente.

Mais Zéro Forfait pourra prétendre expérimenter de nouvelles offres, tout particulièrement la location de mobiles à longue durée avec proposition d’achat (leasing), un concept déjà testé en 2011 sous la marque LocaMobile.

En complément, seront mis à disposition du client des packs d’accessoires et de services annexes (assurances, déblocage) à des tarifs plus avantageux qu’en cas d’achat d’un terminal nu, sans subvention.

 

Crédit image : ©-daga_k_USA-Fotolia.com

La vente physique tente aussi Free Mobile
Si le quatrième larron de la téléphonie mobile hexagonale a fait du canal Internet le pilier de son modèle économique, Xavier Niel entend tout de même renforcer sa présence sur le terrain.Témoin l’ouverture d’une boutique à Laval, la cinquième en France après celles d’Angers, du Havre, de Rouen et de Troyes.Pour étendre sa couverture du territoire, Free Mobile vise à terme les 100 enseignes, à Dunkerque, Lorient, Mulhouse ou encore Paris.



Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur