Zimbra fait évoluer sa suite collaborative

Cloud

Entrée dans le giron de Yahoo en septembre 2007, la suite collaborative open source passe en version 5.0. Le Web 2.0 reste de mise…

Dans l’hypothèse où Microsoft parviendrait prochainement à s’offrir Yahoo, beaucoup ne donnent pas cher de la peau de Zimbra. Rachetée par Yahoo en septembre 2007, pour 252 millions de dollars, cette société américaine offre aux entreprises une solution de messagerie et de travail collaboratif en open source, considérée comme une des meilleures alternatives à Microsoft Exchange. Mais Zimbra n’est pas mort, ont tenu à rappeler ses dirigeants, en annonçant le 5 février une évolution de leur logiciel, cinq jours après l’offre de Microsoft sur Yahoo.

“Même pas mort”, voire bien vivant si l’on en croit le nombre d’évolutions annoncées pour la version 5.0 de Zimbra Collaboration Suite (ZCS). Développée en Ajax, celle-ci peut désormais être utilisée en mode déconnecté (via Zimbra Desktop). Elle embarque de plus de nouveaux outils de messagerie instantanée, un gestionnaire des tâches et un porte-documents (Zimbra Briefcase).

Enfin, dans sa dernière versiion, ZCS est compatible – et donc synchronisable – avec les systèmes BlackBerry Enterprise Server et Microsoft Outlook 2007.

Des “Zimlets” pour Yahoo

Concernant l’apport de la nouvelle maison mère de Zimbra, à noter que de nouveaux “Zimlets” – des “widgets” à la sauce Zimbra – ont été développés pour les différents services du portail, dont Yahoo! Local, Yahoo! Finance, et Yahoo! Search. Un apport qui devrait être réciproque. Cette année, plusieurs technologies de Zimbra seront “intégrées à certaines activités [de Yahoo] dont Yahoo! Mail et Calendar”, peut-on lire dans le communiqué qui a été diffusé.

Proposée gratuitement dans sa version “communautaire” (ZCS 5.0 Open Source Edition), ZCS est également disponible dans une version commerciale (ZCS Network Edition), incluant le support produit et un abonnement aux dernières mises à jour.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur