Zynga a trouvé un nouveau terrain de jeu avec la Bourse

BourseEntrepriseMarketing
Zynga licencie

Le roi des jeux sur les réseaux sociaux annonce son entrée au NASDAQ avec brio. Il compte lever un milliard de dollars. La société Internet de Mark Pincus est valorisée 7 milliards de dollars.

C’est au tour de Zynga de frapper à la porte de la Bourse.

Le spécialiste des jeux sur les réseaux sociaux (Facebook en premier lieu), à l’origine de FarmVille et autres Zynga Poker, compte proposer 100 millions d’actions à un prix 10 dollars l’unité (correspond à la fourchette haute annoncée en début de mois).

L’entreprise pourra donc lever 1 milliard de dollars au maximum sur le NASDAQ, selon les documents déposés auprès de la SEC.

Si tout se passe comme prévu, on peut considérer que ce sera la plus grosse IPO parmi les valeurs technologiques depuis celle de Google réalisée en 2004.

15 millions de titres supplémentaires pourraient être proposés aux acheteurs en cas de demande trop élevé.

La valorisation de la société Internet créée par Mark Pincus en 2007 se situe dorénavant autour de 7 milliards de dollars.

Zynga avait dû revoir ses prétentions en forte baisse alors qu’on anticipait cet été une valorisation à 20 milliards de dollars.

Ce sera probablement la dernière IPO d’un gros acteur de l’Internet aux Etats-Unis en 2012. LinkedIn et Groupon ont franchi le cap dans le courant du deuxième semestre 2011.

Un choix difficile en cette période boursière morose.

Le business de Zynga est très rentable. Son chiffre d’affaires s’élève à 600 millions de dollars en 2010. Et ses bénéfices atteignent 90 millions de dollars.

Rien que sur les trois premier trimestres de 2011, le CA s’élève à 830 millions de dollars. Mais seulement 30,6 millions de bénéfices.

La baisse de sa rentabilité est à attribuer à d’importants investissements dans ses nouveaux jeux.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur