BitTorrent : Demonoid baisse le rideau

Mobilité

Considéré comme le deuxième plus gros annuaire de fichiers « torrents »,
Demonoid ne répond plus depuis deux jours. Un arrêt temporaire ?

Mort au combat le diablotin ou non ? Depuis deux jours, la communauté des téléchargeurs de fichiers « torrents » est en émoi. Considéré comme le deuxième plus gros annuaire référençant des liens « torrents » (après The Pirate Bay, qui semble lui on ne peut plus vigoureux), Demonoid.com ne répond plus. « Erreur 404 », « La connexion a échoué » sont des messages qui s’affichent régulièrement sur les écrans des habitués?

Après vérification, les administrateurs du site ne répondent plus non plus à leurs e-mails. Et les rumeurs les plus folles courent sur les éventuelles causes de cette interruption soudaine, d’autant que le site – d’origine néerlandaise – avait délocalisé ses serveurs au Canada en juin dernier pour échapper à une poursuite judiciaire de BREIN, une association « anti-pirate » locale, contre son fournisseur d’accès Internet.

« We are not commenting on this matter »

Parmi ces spéculations, l’une des plus relayées a été formulée par TorrentFreak (un weblog s’intéressant au P2P). Lequel estime qu’il « n’est pas impossible que le FAI canadien de Demonoid ait été contraint d’interrompre le service par la CRIA » (Canadian Recording Industry Association), une association canadienne de défense des droits des producteurs de disques.

Contacté par Vnunet.fr, un porte-parole de la CRIA nous a toutefois précisé que son association ne fait « pas de commentaires sur le sujet « . Les aficionados devront attendre encore un peu pour en savoir plus?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur