Free : la nouvelle FreeBox fait sa Révolution

Cloud

Xavier Niel, le patron d’Iliad-Free, a levé le voile sur sa nouvelle offre FreeBox Révolution. Au menu : disque dur de 250 Go, Wi-Fi n, appels mobiles inclus et nouveau boîtier TV avec processeur Intel Atom.

Elle s’accompagne d’une nouvelle télécommande revue et corrigée par Philippe Starck pour le design. Elle dispose d’un gyroscope à trois axes, d’un accéléromètre et permettra de naviguer dans l’interface TV revisitée par Free.

Cette interface inclut la prévisualisation des chaînes pendant le visionnage d’un programme et l’accès à l’ensemble des informations sur un programme particulier grâce à la base de données d’Allociné, partenaire du FAI.

Plus fort : à l’image de la Google TV, Free met un pied dans l’Internet sur la télévision, en intégrant un navigateur à sa FreeBox Player.

Très bonne nouvelle : Free se transforme en homme-orchestre en intégrant à son boîtier TV un lecteur Blu-ray et son FreeStore, une plate-forme d’applications à télécharger.

A cet effet, Free a mis à disposition un SDK pour que les développeurs puissant développer leurs applications Free.

Dans cette optique, le FAI s’est associé à l’éditeur Gameloft pour transformer sa FreeBox en console de jeux en y proposant une offre de jeux HD.

De facto, deux jeux Gameloft sont inclus dans le forfait : Let’s Golf 2 et Asphalt 5. Pour mieux en profiter est également inclut une manette de jeux dédiée : la GamePad.

Free est aussi fier d’annoncer que l’ensemble de cette offre est toujours proposée aux abonnés à 29,99 euros par mois. Mais attention : le FAI va désormais ponctionner en plus 5,99 euros par mois au titre d’une facturation pour le dégroupage total. Une somme à ne pas négliger…

Free enregistre les pré-commandes de la FreeBox Révolution dès aujourd’hui, pour une livraison prévue à partir du 3 janvier prochain.

Lire aussi :

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur