Google s’offre PeakStream pour accélérer ses calculs

Cloud

Le moteur de recherche s’empare d’une solution d’optimisation des systèmes
basés sur des processeurs multi-coeurs.

Les processeurs multi-coeur sont là mais les logiciels permettant de les optimiser ne sont pas toujours au rendez-vous. Pour y remédier, Google vient de s’emparer de PeakStream, une start-up californienne éditant une solution permettant d’optimiser des systèmes multi-processeurs parallèles, utilisés pour le calcul de haute performance (HPC ou « high performance computing »). Le montant de la transaction n’a pas été communiqué.

Lancés en 2006, les outils développés par PeakStream aident les développeurs à programmer leurs applications pour qu’elles fonctionnent sur des architectures basées sur des processeurs multi-coeur. Intérêt pour Google : optimiser sa propre grille de calcul, qui repose sur des milliers de serveurs dispersés dans le monde.

Depuis sa création en 2005, PeakStream a levé 17 millions de dollars auprès de différents fonds de capital risque, dont Kleiner Perkins, Caufield & Byers et Sequoia Capital. Ses fondateurs sont issus de Sun Microsystems, Nvidia, Vmware et Network Appliance.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur