IA : Intel révise ses ambitions à la hausse

CloudComposantsDatacenters

200 milliards de dollars à horizon 2022. C’est la valeur du marché que veut adresser le fondeur pour son activité orientée intelligence artificielle et datacenters.

Intel a fait plusieurs annonces clés lors de son Data-Centric Innovation Summit organisé la semaine dernière à Santa Clara (Californie).

La multinationale a notamment déclaré avoir généré plus de 1 milliard de dollars en 2017 grâce aux ventes de ses processeurs Xeon. Ces derniers sont utilisés pour des traitements d’intelligence artificielle (IA) dans les centres de données.

Par ailleurs, avec la génération Cascade Lake, les prochains Xeon Scalable de l’entreprise américaine supporteront la mémoire persistante Intel Optane DC. Et de nouvelles fonctionnalités d’IA (Intel DL Boost), comme l’a indiqué Silicon.fr.

En conséquence, Intel a révisé à la hausse le marché adressable total (TAM) pour son activité orientée data. Le fondeur parle désormais d’un TAM de 200 milliards de dollars en 2022, contre 160 milliards de dollars initialement.

Navin Shenoy

Pour Navin Shenoy, vice-président exécutif et directeur général du groupe datacenter d’Intel, l’industrie doit appréhender la data de manière holistique.

« La réalisation d’un tel objectif exige une combinaison de technologies fonctionnant de concert – parmi lesquelles la vision par ordinateur, le calcul à la périphérie (edge computing), la cartographie, le cloud et l’intelligence artificielle », a-t-il déclaré.

Intel se positionne ainsi comme un acteur technique incontournable de ce marché.

(crédit photo de une : JoeDuck on VisualHunt.com / CC BY)

Lire aussi :

Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur