Microsoft enterre son « super-phone » KIN

MobilitéOS mobilesSmartphones

La « KIN »-tastrophe ? Lancé en avril aux Etats-Unis, le « téléphone social » Kin ne décolle pas. Microsoft stoppe net et veut se concentrer sur Windows Phone 7.

Microsoft met un terme définitif à KIN, le téléphone mobile orienté réseau social lancé mi-avril.

C’est un échec en termes de commercialisation aux Etats-Unis. A l’origine, Microsoft devait également exporter les deux modèles KIN en Europe dans le courant de l’automne, notamment en France.

Mais Microsoft a décidé de stopper net. Les ventes du KIN, destiné à une clientèle jeune, n’ont pas décollé. Gizmodo.fr évoque 500 unités écoulées mais Microsoft ne confirme pas ce niveau décevant.

« Nous avons pris la décision de nous concentrer seulement sur Windows Phone 7 », précise la firme de Redmond.

L’aventure éphémère KIN est une nouvelle preuve de la difficulté de Microsoft à rebondir dans le domaine de la mobilité.

Le groupe de Steve Ballmer compte revenir dans la course des smartphones face à l’iPhone/Apple et Android/Google en pariant sur la sortie de Windows Phone 7 maintenue à l’automne.

Lire aussi :

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur