Nouveaux records de transfert de données sur fibre optique

Mobilité

Le Fraunhofer Institute a réussi à transférer des données à 2,56 Tbit/s sur une liaison en fibre optique d’une longueur de 160 km.

C’est une première mondiale : des chercheurs du Fraunhofer Institute for Telecommunications de Berlin sont parvenus, en coopération avec Fujitsu Laboratories, à obtenir un taux de transfert de 2,56 Tbit/s (térabits par seconde) sur une liaison en fibre optique de 160 km de long, dépassant ainsi le précédent record en la matière de 1,2 Tbit/s. Un tel débit permettrait de transférer le contenu d’environ 60 DVD en une seconde, ou encore l’intégralité de l’Encyclopedia Britannica en moins d’une minute.L’institut Fraunhofer a indiqué que, malgré les déboires que l’industrie des télécoms a connus ces dernières années, le trafic des réseaux de télécommunications augmente actuellement de plus de 50 % par an. « Une évolution adéquate de la capacité du réseau, passant par une meilleure utilisation des liaisons par fibre optique, sera nécessaire à l’avenir. »Un potentiel sous-exploitéDans les systèmes actuels, seule une fraction de la bande passante quasi illimitée de la fibre optique est exploitée », souligne l’institut. « L’un des moyens d’y parvenir consiste à augmenter le volume de données acheminées par chaque transporteur optique au sein de la fibre. » En plus de ce record de vitesse, les chercheurs ont également établi deux records de distance en transmettant des données à une vitesse de 1,28 Tbit/s sur une liaison en fibre optique de 240 km et une autre de 4 000 km.(Traduction d’un article de VNUnet.com en date du 27 mars 2006)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur