RGPD : Uber va renforcer la confidentialité des données utilisateurs

Apps mobilesLégislationMobilitéRégulationsSécurité
uberpop-cjue-transport

Uber va prochainement cacher à ses conducteurs les lieux de prise en charge et de dépôt des passagers. Une mesure de confidentialité qui répond aux obligations du RGPD mis en oeuvre le 25 mai.

Uber va prochainement lancer un programme pilote visant à dissimuler aux yeux des conducteurs les lieux où les passagers ont été pris en charge et déposés, indique le site Gizmodo.

Plus de sérénité pour les passagers

De quoi améliorer la confidentialité des données relatives à la vie privée des utilisateurs du service de mise en relation de chauffeurs et de clients via son app.

Dès lors que cette fonctionnalité sera déployée, les conducteurs n’auront plus aucune trace des lieux où les clients ont été pris en charge et déposés. Au lieu de cela, l’application ne leur donnera que de vastes indications de zones.

Jusqu’à présent, la firme basée à San Francisco laissait accès à ses conducteurs à toutes ces informations de géo-localisation glanées au fil des courses qu’ils ont réalisées. Toutes les adresses font en effet partie de l’historique des trajets réalisés par chaque chauffeur. Ceux-ci ont donc en théorie accès à des données, tels que les lieux de résidence et les endroits fréquentés par leurs clients.

Mise en conformité avec le RGPD

De surcroît, ces informations restent accessibles par les chauffeurs, même si le passager décide de supprimer son compte Uber.

Les données de localisation sont nos informations les plus sensibles, et nous faisons tout ce que nous pouvons pour protéger la vie privée“, a déclaré un porte-parole d’Uber. “La nouvelle conception fournit assez d’informations pour que les conducteurs identifient les voyages passés pour des questions de support client sans leur accorder l’accès continu aux adresses des courses.

Pour Uber, il s’agit également de se mettre en conformité avec le règlement de l’Union européenne dénommé RGPD (Règlement général sur la protection des données) qui entrera en vigueur à compter du 25 mai prochain dans l’ensemble des 28 États membres de l’Union européenne.

Ce règlement oblige notamment les entreprises technologiques à permettre aux utilisateurs de supprimer leurs données.

Uber a commencé à déployé une nouvelle mouture de son app pour les conducteurs. Cette nouvelle fonctionnalité devrait débuter, au gré d’une première phase de test, dès lors que ce déploiement sera terminé.

(Crédit photo : @Uber)

Lire aussi :

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur