Smartphones et PC : des marchés stables soutenus par le B2B

MobilitéPCPoste de travailSmartphones
canalys-gartner-pc-tablette-smartphone

Lues en combinaison, les estimations de Gartner et de Canalys dénotent une dynamique de stabilisation pour le marché des smartphones comme pour celui des PC et tablettes.

Il s’est vendu, au 1er trimestre 2018, presque autant de smartphones qu’il ne se vendra de PC et de tablettes sur toute l’année.

Le différentiel est perceptible une fois croisées les estimations de Gartner et de Canalys.

Le premier annonce environ 383,5 millions de smartphones écoulés sur la période janvier-mars, contre un peu plus de 378,5 millions un an plus tôt (+ 1,3 %).

Cette progression est limitée par le déclin des ventes sur le marché chinois, dont certaines marques – nées pour l’essentiel sur place – restent fortement dépendantes.

Parmi ces marques figure OPPO, qui voit sa part sur le marché mondial reculer à 7,3 % (- 0,9 point d’une année sur l’autre), avec 28,173 millions de smartphones écoulés (- 2,6 millions).

Il glisse au cinquième rang mondial, son compatriote Xiaomi lui subtilisant la quatrième place avec des livraisons plus que doublées, à 28,498 millions d’unités.

Le podium des constructeurs demeure inchangé, mais les écarts se réduisent. Malgré un lancement anticipé pour les Galaxy S9 et S9+, le compteur recule légèrement pour Samsung, qui capte 20,5 % du marché (- 0,3 point).

Les indicateurs sont, en revanche, au vert pour Apple (+ 0,4 point, à 14,1 % du marché) comme pour Huawei (+ 1,5 point, à 10,5 %), qui cherche encore une assise en Amérique du Nord.

gartner-smartphones-t1-2018

Sur le marché des systèmes d’exploitation, les positions sont quasiment figées. Android, installé sur 85,9 % des smartphones livrés au cours du trimestre, domine toujours les débats, devant iOS, à 14,1 %. Les « autres OS » passent sous le dixième de pourcent, avec environ 131 000 smartphones équipés.

Qu’en est-il pour les tablettes et les PC ? Canalys estime que, tous formats confondus, la contraction du marché va ralentir : – 2,8 % entre 2017 et 2018, à 398 millions d’unités. Le signe d’une stabilisation à plus long terme, portée notamment par les convertibles (+ 8,8 % de croissance annuelle moyenne entre 2017 et 2022) et dans une moindre mesure par les Chromebooks.

canalys-tablettes-pc-detail

Canalys n’établit pas formellement de lien avec la hausse des prix que l’approvisionnement limité de composants comme la DRAM risque d’entraîner, mais suggère que la demande sur le segment grand public restera faible. Ce malgré la percée – encore timide – d’acteurs comme Huawei et Xiaomi.

Il semble que le marché des entreprises ait davantage de poids dans l’immédiat. D’un côté, avec celles qui n’ont toujours pas adopté Windows 10. De l’autre, par le biais des offres de location de parcs informatiques, qui permettent aux constructeurs de « verrouiller » les cycles de renouvellement des machines.

canalys-tablettes-pc

Crédit photo : mikecogh via VisualHunt / CC BY-SA


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur