4G : la population française sera couverte en 15 ans

4GCloudMobilité

Selon Eric Besson, le gouvernement se montrera “ambitieux” en termes de couvertures 4G. Il reste encore des points cruciaux à déterminer dans la structuration de l’appel d’offres.

Eric Besson a une idée de plus en plus précise des contours de la 4G en France. Même s’il reste encore des éléments importants à déterminer avec l’ARCEP pour fixer le cadre définitif.

Dimanche, sur l’antenne d’Europe 1, le ministre chargé de l’Industrie, de l’Energie et de l’Economie numérique a déclaré que le gouvernement voit large pour le très haut débit sans fil.

Il compte imposer une obligation de couverture 4G de 99% de la population en 15 ans “par au moins deux réseaux d’opérateurs”.

Interrogé en fin de semaine par Reuters, Eric Besson a déclaré qu’il restait des éléments stratégiques à définir dans l’appel d’offre comme le prix de réserve (ou prix minimum) prévu pour les lots de fréquence à attribuer (deux de 5 MHz et deux de 10 Mhz dans les bandes 800 MHz et 2,6 GHz).

Les opérateurs candidats devront respecter certains critères comme “l’aménagement du territoire, la concurrence et la valorisation du patrimoine immatériel de l’Etat”.

Avec la future procédure d’appels d’offre 4G,  l’Etat espère engranger des revenus d’environ 2 milliards d’euros.

Le lancement officiel de la procédure d’attribution devrait débuter début 2011. D’ici l’été prochain, on devrait connaître le nom des opérateurs disposant d’une licence en bonne et due forme.

Des expérimentations 4G à venir ou en cours
L’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes délivre des autorisations pour des utilisations temporaires et localisées en vue d’expérimentations techniques dans la bande 2,6 GHz. Plusieurs dizaines ont été autorisées ou l’auront été début décembre, précise l’organe de régulation des télécoms. “En outre, une première autorisation temporaire d’utilisation de fréquences pour une expérimentation dans la bande 800 MHz a été délivrée par l’ARCEP le 16 novembre 2010 et d’autres demandes dans cette bande sont en cours de traitement.” Ainsi, mi-novembre, Alcatel-Lucent s’est vu attribué des ressources en fréquences 4G pour mener des test sur un site localisé à Lannion (Côtes-d’Armor).

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur