4G : UFC – Que Choisir torpille la communication d’Orange et de SFR

4GMobilitéRégulations
4G-UFC-quechoisir-plainte-orange-sfr

L’association de défense des consommateurs porte plainte, considérant qu’Orange et SFR n’appliquent pas ce qu’ils promettent à leurs clients en matière de 4G.

La 4G, mythe et réalité…UFC-Que Choisir s’appuie sur une étude “terrain” pour dénoncer les présumées lacunes des opérateurs mobiles en termes de déploiement de l’Internet très haut débit mobile.

L’association de défense des consommateurs pointe du doigt des dérives portant essentiellement sur la communication commerciale.

“Des promesses non tenues” en termes de couverture (notamment dans Paris intra muros), de niveaux de débit et de méli-mélo technologique susceptible d’entraîner la confusion dans l’esprit du consommateur (“Dual Carrier”, “H+”, “très haut débit mobile”…), synthétise UFC-Que Choisir.

En fait, deux opérateurs se retrouvent dans le collimateur : Orange et SFR.

Ils sont poursuivis pour “pratiques commerciales trompeuses” avec quelques nuances dans les griefs mais les charges sont similaires (voir tableau récapitulatif ci-dessous).

Finalement, seul Bouygues Telecom, l’opérateur le plus en avance dans le déploiement de la 4G en France, s’en sort indemne.

UFC-Que Choisir constate également une communication plane des opérateurs sur les débits 4G (entre 115 et 150 Mbit/s) alors ces derniers peuvent varier considérablement en fonction des zones de déploiement.

L’association de défense des consommateurs interpelle du coup l’ARCEP pour  créer “un Observatoire de la 4G” chargé de suivre le déploiement du réseau et son état réel et d’imposer aux opérateurs téléphoniques une cartographie plus minutieuse des débits 4G vraiment accessibles par les consommateurs.

UFC – Que Choisir : les charges contres les opérateurs

Orange – anormal décalage entre la carte de couverture de la ville de Paris que l’opérateur propose sur son site Internet et l’accessibilité effective à son réseau 4G ;
– publicité comparative laissant penser aux abonnés à ses forfaits 4G qu’ils accèderaient à la 4G avec un débit maximum théorique de 150 Mbit/s sur l’ensemble des zones où la technologie serait disponible ;
– assimilation faite par l’opérateur de la H+ et du très haut débit mobile.
SFR – anormal décalage entre la carte de couverture de la ville de Paris que l’opérateur propose sur son site Internet et l’accessibilité effective à son réseau 4G;
– assimilation faite par l’opérateur du Dual Carrier et du très haut débit mobile.

————–

Quiz : Que savez-vous vraiment de la 4G ?

————-

Credit photo : Shutterstock.com –   Copyright: alexmillos


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur