Amazon France sort de sa réserve face aux critiques

Marketing
amazon-france-romain-hoog

“Loi anti-Amazon”, redressement fiscal, enquête “En Amazonie”… Romain Voog, Président d’Amazon France, montre quelques signes d’ouvertures.

Non cumul de la remise des 5% sur le prix du livre et gratuité des frais de port, ouvrage sur les conditions présumées dévalorisantes de travail, fiscalité…Amazon répond aux critiques dans une interview accordée au quotidien régional Le Dauphiné.

Même si l’exercice de la transparence a ses limites…

Romain Voog, Président d’Amazon France, revient sur le texte adopté par l’Assemblée nationale que l’on qualifie de “loi anti-Amazon” (mais elle concerne aussi la FNAC).

Si le Sénat valide la proposition de loi, les vendeurs de livres sur Internet ne pourront plus proposer à leurs clients de bénéficier de la remise de 5% sur les nouveaux livres et les frais de port gratuits.

“C’est un texte qui est avant tout contre le consommateur et qui réduira la diversité culturelle en France”, déclare Romain Voog. “Les consommateurs qui n’ont pas de librairie à proximité ou qui ont des choix littéraires différents devront payer 5 % de plus. Amazon réalise 70 % de son chiffre d’affaires sur des livres qui ont plus d’un an.”

Sur le volet de la fiscalité, Romain Voog évoque une procédure en France “pour un redressement de 200 millions d’euros environ”.

Il apporte des précisions sur la combinaison fiscale : “Le siège de notre entreprise est au Luxembourg, mais Amazon paie la TVA en France sur tous les produits physiques vendus. L’an dernier, nous avons collecté et reversé 150 millions d’euros de TVA.”

Mais, en revanche, les revenus tirés des services dématérialisés comme l’e-book échappe au fisc français. Depuis début octobre, on peut y rajouter un catalogue de 700 logiciels et jeux vidéos à télécharger qui a été intégré dans l’offre globale du distributeur Internet.

Le dirigeant d’Amazon défend la position de sa maison-mère : “Une société comme Amazon fait des marges très faibles, comme toutes les sociétés de distribution. Au niveau mondial, on est à l’équilibre, on ne fait pas de profit.”

Encore plus sensible, le Dauphiné réserve une question de l’ouvrage “En Amazonie” du journaliste Jean-Baptiste Malet relatant les coulisses des conditions de travail dans les entrepôts français du groupe Internet marchand.

Romain Voog ne se dérobe pas : “Et le livre est toujours en vente sur Amazon ! Nous n’avons pas peur de la critique.”

Tout en se montrant des signes d’ouverture : “Il s’est créé tout un “buzz” autour de secrets et de choses qui seraient inavouables. Nous avons décidé, dans la mesure de nos contraintes, d’ouvrir nos entrepôts pour laisser visiter les gens.”

———————-

Quiz : Que savez-vous de l’évasion fiscale des géants de l’Internet ?

——————

amazon-france-romain-hoog
Amazon France répond aux critiques par presse interposée.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur