Apple s’attaque à un copieur d’Aqua

Cloud

Trop bête : Micah Lanier, un développeur indépendant, signant sous le nom de Micahsoft, s’est vu obligé de retirer de son site une petite application de son crû : Button Maker 2.0. La raison ? Son but était de copier l’interface d’Aqua.

Plus aux aguets que jamais, les protecteurs des copyrights d’Apple viennent d’interdire à Micah Lanier, un concepteur de freewares d’outre-Rhin, de distribuer la nouvelle version de sa création Button Maker 2.0 ! La raison ? Le programme n’avait qu’une seule fonction : la production facile de boutons conformes au style d’Aqua.

Selon nos confrères de MacWelt, la facilité d’utilisation du programme permettait de fabriquer des boutons dans le nouveau style d’Apple, sans effort. L’application permettait sur la base d’un bouton standard, d’y appliquer couleur, contenu, largeur et longueur. En plus, outre le style Aqua, on pouvait y appliquer un look Next ou encore celui de l’actuel système d’exploitation d’Apple, Platinum. Le bouton alors créé pouvait être converti en plusieurs formats : Jpeg, Tiff ou PNG, par exemple. Bref, les fans de la Pomme avaient de quoi développer rapidement de jolis boutons pour leur site Web…

Mais la firme de Cupertino ne l’entendait pas de cette oreille : Aqua, c’est “l’eau-de-vie” de MacOS X, et les juristes de la société se sont immédiatement mis sur le sentier de la guerre, signalant à Micah Lanier l’infraction caractérisée des droits de la marque, peu après que le programme a été proposé sur le site de Micahsoft. La page d’accueil du site est désormais en travaux. Le pire, c’est qu’Apple ne lui reprocherait pas seulement de s’être inspiré des créations “maison”, mais aussi de l’avoir fait en ne respectant pas les règles de l’art. Car l’interface Aqua est codifiée de façon extrêmement précise, au pixel près.

Aqua, une interface graphique réglée au pixel près

Les canons du design d’Apple concernant Aqua sont très précisément réglementés par un document de 30 pages intitulé “Adopting the Aqua Interface” (Adoption de l’interface Aqua), qui spécifie notamment, les tailles et espacements spécifiques des boutons de l’interface. A la lecture de ce document, on apprend ainsi que la hauteur de ces boutons doit être de 20 pixels, tandis que la largeur des arrondis est obligatoirement de 14 pixels. L’espacement vertical ne peut être différent de 10 pixels. Les boutons standard doivent avoir 69 pixels de longueur, et ainsi de suite… De la même manière, la police de caractères utilisée dans les boutons est déterminée : il s’agit de Lucida Grande en casse normale ou en gras dans des tailles de 10, 11 ou 13 points… Même le design des icones fait l’objet d’explications détaillées !

Cette action d’Apple concernant la protection de son design ne diffère pas de ce que la firme a déjà fait depuis sa création et les exemples ne manquent pas (voir édition du 4 août 2000). Dans le cas de Micahsoft, la firme tient à protéger sa stylique (voir édition du 5 février 2001) et ne tient évidemment pas à voir fleurir des ersatz de ses créations sur l’Internet. Les amateurs ont intérêt à y réfléchir à deux fois avant de se jeter à l’eau…

Pour en savoir plus :

* Le site de Micah Lanier (en panne)

* Télécharger le document de référence pour Aqua (en anglais, format PDF)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur