AppNexus : vers une IPO déterminante pour le secteur AdTech

BourseEntrepriseMarketingPublicité
appnexus-ipo
3 24 Donnez votre avis

AppNexus (solutions d’achat-vente de publicité en mode programmatique) aurait enclenché sa procédure d’introduction en Bourse. Au bonheur du secteur AdTech ?

Après bientôt dix ans d’activité dans la publicité online, AppNexus n’est plus très loin de la Bourse.

Si l’IPO ne fait plus guère de doute, tout particulièrement au regard d’une récente restructuration marquée par la suppression de 150 postes et une séparation en deux pôles de compétences visant respectivement les éditeurs et les annonceurs, reste la question de l’échéance.

On semble s’orienter vers le 2e trimestre 2017, à en croire le Wall Street Journal, qui affirme, à l’appui d’une source dite « proche du dossier », que la société vient de déposer son document initial auprès de la SEC (Securities and Exchange Commission, qui régule les marchés financiers aux États-Unis).

AppNexus viserait une valorisation dans la fourchette de 1,5 à 2 milliards de dollars. Selon Business Insider, le compteur en est actuellement à 1,6 milliard, après une levée de fonds sans précédent bouclée au moins de septembre (31 millions de dollars, dont 10 millions injectés par News Corp).

Goldman Sachs et J.P. Morgan auraient été sollicités pour accompagner cette IPO qui pourrait, si elle s’avère probante, redonner de l’intérêt aux marchés publics vis-à-vis du secteur AdTech*.

The Trade Desk a ouvert la voie : il cote aujourd’hui à 26,58 dollars sur le Nasdaq, soit près de 50 % au-dessus de la valeur d’introduction du titre le 21 septembre dernier. Une dynamique qui contraste, comme l’a souligné AdExchanger, avec celles de Rocket Fuel (passé de 29 à 1,82 dollar en trois ans), Tremor Video (de 10 à 2,10 dollars) ou Rubicon Project (de 15 à 7,55 dollars).

Historiquement positionné, dans la chaîne de la publicité programmatique (RTB), comme une SSP (plate-forme permettant aux éditeurs d’identifier et d’automatiser la mise en vente d’espaces pub sur les ad exchanges), AppNexus a lancé, fin 2015, son propre adserver pour tenter de contrebalancer l’influence de Google (DoubleClick) et de Facebook sur le marché du display.

L’accent est mis sur le format vidéo, avec une place de marché ouverte dédiée, montée en association avec des acteurs comme Teads et StickyADS.tv. La priorité est donnée à l’out-stream, c’est-à-dire la diffusion hors spots insérés dans les contenus vidéos.

* Les données de Dealogic font état de 23 IPO cette année aux États-Unis dans le secteur technologique, pour un total de 3,8 milliards de dollars levés. On en était à 9,3 milliards en 29 opérations sur l’année 2015.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur