Bande 700 MHz : la prochaine bataille des opérateurs pour préparer la 5G

4GMobilitéRégulations
frequences-700mhz-bataille-operateurs-5G

Un nouveau round d’attribution de licences sur la bande 700 MHz devrait démarrer l’an prochain. Les opérateurs mobiles scrutent les enjeux industriels.

En 2015, il faudra s’attendre au démarrage d’une nouvelle procédure d’attribution de licences dans la bande de fréquences 700 MHz pour le développement de l’Internet (très) haut débit mobile. Jusqu’ici dédiée à la télévision, elle pourrait être cédée aux opérateurs télécoms.

Le Président de la République François Hollande l’a confirmé en fin de semaine dernière. L’ARCEP supervisera la procédure d’attribution de ces fréquences, dont le transfert s’étalera jusqu’en 2019. Selon Silicon.fr, cette bande de 96 MHz dans la fréquence 700 MHz (précisément la tranche 694-790 MHz), jusqu’alors utilisée pour la radiodiffusion terrestre, doit être réaffectée à la téléphonie mobile dans toute l’Europe d’ici 2020.

Va-t-on procéder par enchères ? Comme cela a été le cas pour les bandes de fréquences en 800 MHz et 2600 MHz pour y développer la 4G. En 2012, les opérateurs (Orange, SFR, Bouygues Telecom et Free) ont déboursé plus de 3,5 milliards d’euros pour s’offrir les licences 4G (hors investissements réseaux).

Ce sont des fréquences en or pour la téléphonie mobile en 4G et à moyen terme la 5G, estime Stéphane Richard, P-DG d’Orange, dans une interview accordée à France Info le 2 octobre. Elles permettent de pénétrer profondément dans bâtiments, les ascenseurs et les parkings. La qualité de la réception s’améliore nettement.

C’est aussi une question d’enjeux pour l’industrie de la téléphonie mobile : tous les 18 mois, le trafic data mobile double sur le réseau d’Orange. “Il faut investir massivement dans les réseaux et le spectre. On en a besoin”, explique le patron d’Orange.

Celui-ci se déclare intéressé par la procédure d’attribution : “C’est positif que l’industrie des télécoms puissent bénéficier de ses fréquences. Tout dépend des conditions d’accès (découpage, règles d’attribution…). Il y aura un appel d’offfres probablement”, commente Stéphane Richard.

Ce matin, Delphine Ernotte-Cunci, Directrice exécutive d’Orange, a confirmé qu’Orange déposerait un dossier quand la procédure d’attribution sera enclenchée. Mais cette réserve de fréquences hertziennes ne sera pas disponible avant 2017, a-t-elle estimé dans une interview vidéo fraîche accordée aux Echos (via Silicon.fr).

Le transfert de ce capital fréquences, qui ressemble à un nouveau round dans le dividende numérique, va alimenter les caisses de l’Etat : à travers cette procédure d’attribution, on attend plus de 2 milliards d’euros de recettes (déjà inscrits dans le projet de loi de Finances 2015).

——–
Utilitaire ITespresso : Vous cherchez la 4G autour de vous ? On vous aide à la trouver.
——–

(Crédit photo : Shutterstock.com  –  Droit d’auteur : scyther5)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur