Bigcommerce.com : “small e-commerce is beautiful” selon Steve Case

EntrepriseLevées de fondsMarketing
bigcommerce-steve-case-levee-fonds-revolution-growth

Revolution Growth, fond d’investissement géré par le cofondateur d’AOL Steve Case, injecte 40 millions de dollars dans Bigcommerce, qui favorise l’e-commerce dans les petites entreprises.

Bigcommerce.com bénéficie d’un allié de poids avec Revolution Growth, qui injecte 40 millions de dollars.

Cette société, qui fournit des outils pour développer l’ e-commerce chez les petites et moyennes entreprises, a tapé dans l’oeil du fonds d’investissement derrière lequel on trouve Steve Case, co-fondateur d’AOL.

Son plus grand coup de bluff  ? Au poste de CEO du groupe Internet (FAI, portail, services Internet comme la messagerie), il avait poussé à la fusion avec Time Warner en 2000 en pleine bulle de la Net-économie.

Lancée aux Etats-Unis en 2009 par Eddie Machaalani et Mitchell Harper, Bigcommerce compte utiliser cet argent frais pour se développer à l’international et promouvoir sa marque.

La société Internet se focalise sur les petites structures qui souhaite grossir sur Internet en utilisant divers leviers de croissance qui ont déjà servi à des mastodontes comme Amazon et eBay.

Steve Case est persuadé du potentiel Bigcommerce.

“Même si le commerce électronique a déjà beaucoup grandi, il reste encore un long chemin à parcourir”, déclare-t-il à Reuters. “C’est un marché énorme !”

Il compte aider la société Internet, qui intègre le portefeuille du fonds Revolution Growth, à établir des partenariats stratégiques (paiements, logiciels).

Avec cette levée de fonds, Steve Case intègre également le conseil d’administration de Bigcommerce.

Auparavant, entre 2011 et 2012, celle-ci avait déjà bénéficié d’un soutien de General Catalyst Partners (35 millions de dollars).

Steve Case demeure un investisseur actif et avisé dans la Net-économie américaine.

Il a soutenu d’autres start-up comme  Zipcar (partage de véhicule), LivingSocial (bons plans sur Internet) ou encore plus récemment Optoro (gestion des articles invendus ou retournés sur les marketplaces).

———————–

Quiz : Secteur Internet : qui rachète quoi ?

———————

 


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur