Du Black Friday au Cyber Monday: Amazon tire la longue traîne du e-commerce en France

E-commerceMarketing
black-friday-cyber-monday-amazon

En France, Amazon soutient la duplication des concepts de ventes événementielles Black Friday et Cyber Monday venues des Etats-Unis. Mais il faut s’accrocher pour en tirer un vrai bénéfice.

En attendant l’apogée avec le Black Friday qui surviendra le vendredi 24 novembre, Amazon.fr s’échauffe avec le “Black Friday Week”.

En persévérant avec le modèle américain, le groupe e-commerce est parvenu à imposer ce concept en France. Avec la plupart de sites marchands concurrents qui suivent l’impulsion…en essayant de rabattre les cyberconsommateurs vers eux.

Aux USA, le Black Friday correspond à une méga-journée de soldes, suivant le jeudi de la fête populaire du Thanksgiving. Une période propice pour faire du shopping en magasin et sur Internet et préparer les fêtes de fin d’année.

En France, jusqu’au 24 novembre, Amazon.fr va proposer dans ce cadre d’une série d’animations commerciales tous produits confondus : “5 jours de Ventes Flash et offres exceptionnelles sur plus de 20 000 articles différents” (produits high tech, smartphones, accessoires audio, produits de beauté, gastronomie, électroménager, décoration intérieure, jouets…).

La myriade de petites entreprises de la marketplace d’Amazon sera mise à contribution. Les festivités à la gloire de la consommation démarreront à partir de minuit entre lundi et mardi. (et se termineront à 23:59 le vendredi 24 novembre).

L’an passé, Amazon.fr avait monté le plus grand dispositif publicitaire et commercial pour couvrir le Black Friday.

L’occasion de mettre en avant sa propre gamme de produits comme les liseuses Kindle ou les tablettes Kindle Fire ou plus récemment ses enceintes connectées de sa gamme Echo avec sa technologie de commandes vocales Alexa.

C’est une aussi une période propice pour mettre en avant le programme de fidélisation Amazon Prime qui intègre un service de livraison rapide. La bataille est difficile pour la concurrence.

Selon une nouvelle étude Accenture citée par Les Echos dans son édition du jour, 74% des Français exploreront Amazon et ses 300 millions de références, considéré comme le “Google des produits”, avant de prendre leurs décisions d’actes d’achats pour Noël.

De son côté, le groupe Carrefour en synergie avec RueDuCommerce va prolonger la période de promotion jusqu’au Cyber Monday (lundi 27 novembre), que l’on pourrait qualifier de pendant Internet marchand du Black Friday…trois jours après.

La période promotionnelle sera l’occasion de découvrir la nouvelle application RueduCommerce (version iOS et Android).

Cyber Monday : ça prend en France de manière mitigée

Là aussi, le modèle Cyber Monday vient des USA. La première édition remonterait à 1998. En 2016, cette journée spéciale a permis de collecter 3,45 milliards de dollars aux Etats-Unis.

Le succès d’importation en France demeure mitigé avec un premier véritable essai coordonnée qui remonte à 2008.

Néanmoins, certaines études montrent une certaine dose d’optimisme : Selon une étude commandée par eBay (1), les consommateurs français dépenseront en moyenne 117,93 euros dans la période “Black Friday – Cyber Monday”.

Mais, en fonction des analyses, c’est difficile de parler de ruée : ainsi, selon Adobe (2), 34 % des consommateurs français jugent moins intéressantes les soldes pratiquées lors du “Black Friday” et du “Cyber Monday” du fait des promotions de plus en plus fréquentes proposées par les enseignes.

Le mouvement est général dans le commerce tous canaux confondus en France. Il dépasse les grandes enseignes et déborde sur des produits inattendus.

Ainsi, OVH, fournisseur de services Internet pour les entreprises, monte aussi en mode Black Friday. Mais aussi le groupe automobile PSA pour des véhicules de démonstration et des véhicules d’occasion, des pièces de rechange et d’accessoires.

Pour suivre toutes les offres qui débarquent (si vous n’en n’avez pas assez reçu par newsletters de promotion dans votre boîte mail), suivez le hashtag #blackfriday sur Twitter.  

(1)    L’enquête a été réalisée en ligne par Kantar TNS auprès de 2 883 Français âgées de 18 à 64 ans, du 12 au 16 octobre 2017
(2)    Enquête menée entre le 18 et le 26 septembre sur plus de 5000 consommateurs situés entre le Royaume-Uni, en France, en Allemagne, aux États-Unis et au Canada.

(Crédit photo : Photo credit: Powhusku via VisualHunt /  CC BY-SA)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur