Du Black Friday au Cyber Monday : frénésie d’e-achats avec des couacs

E-commerceMarketing
black-friday-cyber-monday-e-commerce-USA
4 6

Sur la période Black Friday – Cyber Monday, Adobe Digital Index recense plus de 11 milliards de dollars d’achats dans l’e-commerce aux Etats-Unis.

Le Cyber Monday, qui s’est déroulé lundi dernier (30 novembre) s’est bien passé aux Etats-Unis. Malgré quelques couacs d’accessibilité à des sites Web marchand

Selon un pointage via Adobe Digital Index, les achats e-commerce ont dépassé la barre des trois milliards de dollars pour la première fois (+16% par rapport à l’an passé).

Si on prend en compte le démarrage de la période de frénésie d’achats pour préparer Noël (c’est-à-dire en intégrant Thanksgiving suivi du Black Friday), on dépasserait la barre des 11 milliards de chiffre d’affaires généré (+17% par rapport à l’an dernier) sur Internet dans la période du 26 au 30 novembre 2015.

Les ventes sur terminaux mobile (smartphones ou tablettes) atteignent un montant record de 799 millions de dollars.

Curieusement, la tablette perd de l’influence : 15% des achats en ligne réalisés via ce support pour Thanksgiving, 13% pour le Black Friday et 11% pour le Cyber Monday.

En effectuant un focus sur le Black Friday, Slice Intelligence (analyse et traçabilité des données e-commerce) considère qu’Amazon décroche la palme du e-commerce avec 37% des dépenses e-commerce effectuées ce jour-là.

On trouve ensuite le site Internet de la chaîne Best Buy (8,23%) puis Macy’s (3.38%), Walmart (3.35%) et Nordstrom (3,11%).

Des grandes enseignes marchandes n’arrivent toujours à gérer les pics de connexion, comme le prouve les mésaventures de Target.

Le site Web de la quatrième plus grande marque de distribution s’est retrouvé temporairement hors de service en raison d’une congestion de trafic associée au Cyber Monday.

Le service pionnier de paiement électronique PayPal a également été indisponible temporairement, selon Reuters.

Pour Catchpoint (mesure de la performance des sites Web), d’autres acteurs du Web marchand ont également subi des interruptions de service comme celui Victoria’s Secret ou Foot Locker.

Selon une enquête de la National Retail Federation réalisée juste avant le Cyber Monday, 121 millions d’Américains avaient prévu de participer à cette journée de la fête du e-commerce (contre presque 127 millions l’an passé).

En France : une édition à oublier

En France, le Black Friday a été morne en raison d’une journée marquée par l’hommage national rendu aux victimes des attentats de Paris.

Par conséquent, l’ambiance n’était pas vraiment favorable aux élans promotionnels pour booster l’e-commerce.

Néanmoins, App Annie (analyse des données des apps mobile) a effectué un top 5 des apps les plus téléchargées ce jour-là dans l’Hexagone.

« Le nombre de téléchargements des cinq premières applications de shopping en France pour le Black Friday 2015 est environ 30% plus élevé que pour le Black Friday 2014 », précise l’éditeur App Annie.

Vu la faible notoriété de ce type d’évènement (e-)marchand en France, c’est un lot de consolation.

app-annie-telechargement-apps-black-friday
(crédit photo illustration : Shutterstock.com – Neirfy)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur