BlackBerry 10 séduit les hautes sphères allemandes

Régulations
BlackBerry Secure Workspace

Progressivement délogé des hautes sphères de l’administration fédérale américaine, BlackBerry trouve refuge auprès du gouvernement allemand, qui a commandé 5000 exemplaires du smartphone Z10.

En délicatesse avec une administration américaine qui intègre progressivement iOS et Android dans sa stratégie mobile, BlackBerry trouve du répit en Allemagne.

Les services de sécurité du gouvernement outre-Rhin ont donné leur aval au déploiement de 5000 smartphones Z10 équipés de la technologie de chiffrement Secusmart, qui protège les données ainsi que les communication entrantes et sortantes.

Quoique d’une volumétrie restreinte, ce contrat laisse entrevoir des pistes de relance pour BlackBerry, longtemps perçu comme le fournisseur par excellence des professionnels, et qui perd aujourd’hui pied en entreprise.

Tout particulièrement aux Etats-Unis, où les organes gouvernementaux se désolidarisent un à un des services du fabricant télécoms canadien.

Illustration avec le Pentagone, qui a officiellement ouvert la voie au déploiement d’iOS et Android au sein du Département de la Défense (DoD).

La police de l’immigration et des douanes, dépendante de l’Intérieur, a secondé la démarche, rompant une fidélité de 8 ans à BlackBerry, avec une enveloppe de 2,1 millions de dollars pour mener à bien la transition vers les plates-formes d’Apple et Google.

Faiblesses sécuritaires, manque de performances et pannes à répétition dans le coeur de réseau (le fameux “black-out-Berry”) sont autant de facteurs qui motivent la migration.

En outre, à mesure qu’une foule d’éditeurs tiers prennent position sur le segment des solutions de gestion de flottes mobiles (MDM, pour “Mobile Device Management”), Android et iOS ne cessent de combler leur retard en la matière.

Certains constructeurs high-tech proposent d’ores et déjà à leurs clients – disposant des compétences et des ressources adéquates – des versions d’Android “custom” modifiables à loisir pour y implémenter des politiques d’accès ou des magasins d’application maison.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : connaissez-vous bien les smartphones BlackBerry ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur