Je crée ma boutique en mode SaaS : Oxatis lève 3,5 millions d’euros

CloudMarketing
oxatis-levee-fonds

En 13 ans d’existence, Oxatis vient de boucler son troisième tour de table (update). L’éditeur revendique plus de 7300 e-commerçants membres sur trois pays (France, Angleterre et Espagne).

(Update 06/03/14 à 16H45, rectification avant-dernier paragraphe) Les investissements dans les boîtes à outils e-commerce se multiplient. Après la levée de fonds du fournisseur de solutions PrestaShop (6,75 millions d’euros), c’est au tour d’Oxatis de boucler un tour de table de 3,5 millions d’euros auprès des fonds d’investissement A Plus Finance et Omnes Capital (avec le soutien du leveur Global Equities).

L’éditeur français de solutions e-commerce en mode hébergé (SaaS) compte poursuivre sa croissance avec quatre marchés investis (France, Royaume-Uni, Espagne, Italie) et un “succès grandissant aux Etats-Unis”.

La société, co-fondée en 2001 par Marc Schillaci et Marc Heurtaut, parie également sur des opérations de croissance externe pour accélérer son développement, comme cela a été le cas avec l’acquisition d’Actinic au Royaume-Uni.

En l’état actuel, Oxatis revendique plus de 7300 e-commerçants membres en France, en Angleterre et en Espagne. Le chiffre d’affaires de la société est en hausse de 28% en 2013. “Lors des trois prochaines années, Oxatis qui prévoit de doubler son chiffre d’affaires”, précise-t-on dans un communiqué. Tandis que la part de l’activité internationale va peser de plus en plus dans le business (projection de 20% à 45% sur trois ans).

En termes de recrutement, Oxatis compte intégrer plus de cinquante collaborateurs en France et une trentaine en Europe sur l’année 2014 (75 personnes dans l’équipe en l’état actuel).

Les levées de fonds sont assez espacés avec Oxatis. La dernière remonte à 2010 : 4 millions d’euros en 2010 auprès du Crédit Agricole Private Equity et d’A Plus Finance (déjà). Encore plus tôt, en 2008 ,la société a obtenu deux millions d’euros de la part d’A Plus Finance (re-déjà) et “d’autres investisseurs stratégiques”.

C’était une autre époque : on parlait encore du mode ASP et pas du SaaS (bref le cloud).

Quiz : Connaissez-vous les solutions e-commerce en mode open source ?

(Credit photo : Page Facebook Oxatis)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur