Bouygues Telecom ouvre la voie à la 4G+

4GCloudMobilité
bouygues-telecom-4g-lte-advanced

Basé sur l’agrégation de fréquences pour atteindre 220 Mbit/s de bande passante, le réseau LTE-Advanced de Bouygues Telecom est opérationnel dans 7 villes de France.

En accord avec la feuille de route définie en début d’année, Bouygues Telecom a lancé, ce 17 juin, l’exploitation commerciale de la 4G+ à Lyon, Bordeaux, Grenoble, Vanves, Issy-les-Moulineaux et Rosny-sous-Bois.

Seize autres “grandes villes” seront couvertes à la rentrée prochaine par ce réseau LTE-Advanced (LTE-A) qui s’appuie sur l’agrégation de fréquences pour atteindre les 220 Mbit/s de bande passante. Bouygues Telecom met à contribution l’ensemble de ses lots de fréquences (10 MHz sur la bande des 800, 10 ou 15 MHz en 1800 pour la 4G et 15 MHz en 2600) pour allumer la 4G+.

Sachant que la bande à 1800 MHz – héritée de la 2G – est la plus déployée sur le territoire avec 69% de la population couverts, c’est probablement celle-ci qui sera le plus souvent associée avec le 800 MHz ou le 2600 MHz pour opérer le LTE-A sur des plages qui atteindront respectivement jusqu’à 25 et 30 MHz.

Lors des tests effectués en février dernier, le débit maximal en réception était de 182 Mbit/s. Les progrès réalisés depuis lors dans la phase finale du développement de la technologie devraient permettre à Bouygues Telecom de proposer du 220 Mbit/s. Soit plus du double des 100 Mbit/s (toujours théoriques) de l’offre 4G actuelle. Une amélioration probablement due aux 5 MHz supplémentaires que l’opérateur attribué sur sa fréquence 1800 MHz (15 MHz contre 10 précédemment)… et qui profitera également aux terminaux 4G LTE actuels, dans un premier temps à Avignon, Clermont-Ferrand, Dijon, Toulouse, Nîmes, Rennes, Grenoble, Chartres, Saint-Etienne, Rouen, Perpignan, Lyon et Bordeaux.

La réalité sur le terrain dépendra avant tout de l’offre de terminaux compatibles. Le catalogue de Bouygues Telecom devrait s’enrichir en juillet avec des modems Wi-Fi : la box 4G+ de Huawei pour les entreprises et la Bbox Nomad 4G+ pour les particuliers. Pas encore d’indications quant aux tarifs, qui devraient néanmoins s’approcher de ceux des offres 4G actuelles. C’est-à-dire 99 euros HT (et hors achat du boîtier) pour les entreprises et à partir de 4 euros sous forme de recharges pour la Bbox Nomad.

Il faudra attendre le mois de septembre pour voir arriver les premiers smartphones compatibles. Et seuls “un ou deux modèles d’une ou deux marques” seront concernés dans un premier temps. Comme le note Silicon.fr, sur la liste des terminaux officiellement compatibles LTE-A figurent les Samsung Galaxy S4, S5 et Note 3, le LG G2 ou encore le HTC One M8.

Bouygues-Telecom-4gplus

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr :


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur