Un chargeur universel pour téléphones mobiles et tablettes “pour mettre fin au chaos”

MobilitéTablettes
chargeur-universel-parlement-europeen

“Créer un chargeur universel de téléphones portables pour toutes les marques”. C’est la recommandation d’une commission du Parlement européen qui relance un projet qui avait émergé en 2010.

La commission du marché intérieur du Parlement européen souhaite introduire un chargeur universel pour tous les téléphones portables.

Pour cela, elle profite d’un projet législatif sur les équipements hertziens pour y glisser un amendement.

Objectif : “Réduire les coûts et les déchets des utilisateurs.”

Ce n’est pas évident à mettre en place : dès 2010, la Commission européenne et les principaux fabricants avaient signé un protocole d’accord pour concevoir une première génération de téléphones portables à recharge universelle.

Mais ce type de produit n’est jamais arrivé sur le marché.

Le Parlement européen tente de relancer cette initiative à travers un projet de directive visant à harmoniser les règles pour la commercialisation d’équipements hertziens (téléphones mobiles, dispositifs pour l’ouverture des portes de voitures, modems).

“Nous invitons instamment les États membres et les fabricants à introduire, enfin, un chargeur universel”, a déclaré le rapporteur Barbara Weiler (S&D, DE). “Le but est de mettre fin au chaos de câbles pour les téléphones portables et les tablettes.”

Les équipements hertziens et leurs accessoires, tels que les chargeurs, devraient être interopérables, affirment les députés.

Ainsi, un chargeur universel pour les téléphones faciliterait l’utilisation des téléphones portables et réduirait les coûts et les déchets des utilisateurs.

Au regard de exigences exprimées par le Parlement européen, ce serait une obligation pour les fabricants de terminaux nomades ou mobiles de prévoir ce périphérique interopérable.

Ce serait un cap difficile pour un acteur comme Apple (iPhone, iPad) qui ne manquent pas de se distinguer dans la commercialisation de câbles propriétaires.

La portée du texte est plus grande selon le communiqué “Nous avons modifié des points primordiaux du projet de la Commission européenne afin d’éviter les interférences entre les différents équipements hertziens, tout en veillant à ce que les petites entreprises ne soient pas soumises à des charges administratives plus lourdes”, souligne Barbara Weiler.

Il y a encore beaucoup de chemin à faire pour que les modifications poussées par le Parlement européen soient véritablement inscrites dans le projet de directive.

“La commission [du marché intérieur du Parlement européen, ndlr] décidera ultérieurement de l’ouverture ou non de négociations informelles avec le Conseil [européen] afin de parvenir rapidement à un accord en première lecture”.

—————–
Quiz : Connaissez-vous les phablettes ?
——————

Credit photo : Shutterstock.com –  Copyright : Luis Louro


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur