Chrome 33 : Google dame le pion aux hackers en renforçant la sécurité

Cloud

La dernière mise à jour de Chrome 33 déployée par Google corrige près de 28 failles de sécurité qui n’ont pu être exploitées par les hackers. Elle contribue aussi à optimiser les performances du navigateur.

Google publie la version 33.0.1750.117 du navigateur Web Chrome. Il ne s’agit pas d’une mise à jour majeure, mais d’un patch visant à corriger des failles de sécurité et à optimiser le logiciel.

Depuis sa sortie, Chrome 33 n’était pas exempt de défauts. La firme de Mountain View, qui a mis en place un programme visant à rémunérer les indépendants dénichant des failles dans le butineur (13 500 dollars pour chaque découverte importante), s’est donc attelée à la tâche. Pas moins de 28 vulnérabilités (non critiques) ont été colmatées. Bien que certaines soient considérées comme majeures par le groupe Internet, aucune n’aurait pu être exploitée grâce à la présence du bac à sable (sandbox) intégré dans Chrome 33.

Côté optimisation, cette version corrige un total assez impressionnant de 6657 points. Le moins que l’on puisse dire est que les développeurs ne sont pas restés inactifs.

Google se passe de Chrome Frame

D’après Silicon.fr, cette mise à jour est aussi l’occasion pour Google de mettre fin au service Chrome Frame. Celui-ci permettait d’embarquer le moteur de Google Chrome au sein d’Internet Explorer. Une fonctionnalité utile pour l’usage d’applications Web en entreprise.

La multinationale considère aujourd’hui que les sociétés ont accepté la possibilité d’installer des navigateurs Web (comme Chrome) alternatifs à Internet Explorer, installé par défaut sur tous les PC sous Windows.

Chrome demeure accessible sous les environnements desktop Windows, OS X et Linux, ainsi que les OS mobiles Android et iOS.

Quiz : Incollable sur Chrome ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur