Cloud, big data et e-commerce : Qubit veut optimiser la conversion client

Big dataData-stockageEntrepriseLevées de fondsMarketing
qubit-levee-fonds-optimisation-conversion-site-marchand
3 6

Qubit a levé 26 millions de dollars, notamment via Salesforce. Objectif : la personnalisation des sites marchands pour augmenter le taux de conversion.

En France, Qubit vient d’annoncer une levée de fonds de 26 millions de dollars réalisée…en septembre auprès des sociétés de capital-risque Accel Partners et Balderton Capital et du fonds institutionnel de Salesforce.

En décembre 2012, il avait déjà obtenu un financement de 7,5 millions d’euros.

Fondé en 2010 quatre ex-Googlers, cet éditeur britannique propose des solutions visant à personnaliser l’expérience client en temps réel, source d’optimisation de business pour les sites marchands. Au-delà de son siège social à Londres, Qubit est installé à Paris et New York.

Avec cette nouvelle levée de fonds, Qubit compte poursuivre son expansion dans le monde et étoffer son développement de produits. Sachant que ses applications ont été sélectionnées par 150 clients e-commerce dans le monde, dont Hilton Hotels, Jimmy Choo, Staples, Farfetch, Topshop ou Uniqlo.

Pour se rapprocher du marché français, on trouve des références comme Intersport, Brandalley ou Eurostar.

Qubit exploite les ressources cloud et big data pour proposer aux responsables marketing une plateforme d’exploitation de données collectées en vue de gagner en performance business : analyse du taux de conversion, segmentation d’audience, personnalisation et réalisation de tests A/B, tableaux de bord synthétiques et gestion des tags.

« L’exploitation de la plateforme ne requiert pas de compétences IT particulières », assure Qubit.

Les activités de la société se rapprocheraient des prestations fournies par Content Square en France.


Quiz : Connaissez-vous le crowdfunding ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur