Conseils voyages et hôtels : le Synhorcat dénonce le bad trip d’Expedia

JuridiqueMobilitéRégulations

Le syndicat français d’hôteliers attaque en justice le voyagiste en ligne Expedia et ses services TripAdivsor et Hotels.com pour “pratiques commerciales déloyales” et “diffusion de fausses informations”.

C’est une plainte atypique dans le monde de l’e-tourisme.

Le Syndicat National des Hôteliers Restaurateurs Cafetiers Traiteurs (Synhorcat), deuxième organisation de ce type en France, assigne Expedia.com, spécialiste américain pour l’organisation de voyages en ligne, et ses services connexes TripAdvisor (avis et conseils aux voyageurs) ainsi qu’Hotels.com (centrale de réservation) pour “pratiques commerciales déloyales” et “publicité mensongère”.

Selon le syndicat professionnel qui a enclenché la procédure devant le tribunal de commerce de Paris, c’est la “confusion des genres” qui est dénoncée, selon les propos de Didier Chenet, Président du Synhorcat, recueillis par l’AFP.

Entre les avis déposés par les internautes et la possibilité d’effectuer des réservations de voyages ou de chambres d’hôtels, le bouquet de services Internet est accusé d’enfermer les internautes dans son univers et de publier des fausses réductions de tarifs et des informations erronées sur la disponibilité des hôtels.

Cette action en justice survient alors que les professionnels de l’hôtellerie au niveau européen n’ont pas réussi à obtenir des garanties de la part du groupe Expedia sur “des pratiques commerciales loyales pour les hôteliers et une juste information pour le consommateur”.

Un service comme TripAdvisor a pris de la puissance avec l’essor du Web 2.0. Ce guide en ligne offre des conseils sur les hébergements (hôtels, clubs, auberges, séjours…) lors de voyages.

Il revendique le statut de “plus grande communauté de voyageurs au monde” (32 millions de visiteurs uniques par mois, 15 millions de membres enregistrés, 30 millions d’avis et d’opinions).

TripAdvisor propose un accès direct vers différents sites de réservations en ligne tels que Expedia, Orbitz et Hotels.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur