Contraction prolongée pour le marché du stockage externe

Data-stockageEntrepriseRégulationsStockage
marche-stockage-externe-t3-2013

Le marché du stockage externe, qui restait sur 4 ans de croissance entre 2009 et 2012, connaît, pour le troisième trimestre d’affilée, un recul en valeur, imputable notamment au contexte économique et à la montée en puissance du cloud.

Après quatre ans d’une croissance ininterrompue, le marché du stockage externe connaît un coup d’arrêt pour le troisième trimestre consécutif : les revenus de l’industrie se contractent de 3,5% sur un an, à 5,745 milliards de dollars.

En y ajoutant les recettes générées par les supports de stockage internes, le volume d’affaires global s’élève, entre le 1er juillet et le 30 septembre 2013, à 7,441 milliards de dollars, soit une baisse annuelle de 5,6%. La forte hausse de la demande pour les environnements hautement virtualisés n’a pas compensé le ralentissement d’activité dans les pays industrialisés, où les solutions de stockage en ligne gagnent du terrain.

Par opposition, la capacité délivrée continue de croître : +16,1%, à 8,4 exaoctets (8,4 x 1018 octets ou 8,4 milliards de téraoctets). C’est le reflet d’une contraction généralisée des marges brutes, due notamment à un rééquilibrage du marché consécutif à la flambée des prix du stockage magnétique fin 2011.

Dans son rapport trimestriel Worldwide Quarterly Disk Storage Systems Tracker, IDC note également un recul significatif des dépenses publiques aux États-Unis et une évolution du comportement des entreprises, qui cherchent plus sensiblement à optimiser leurs ressources de stockage avant de les renouveler.

Du côté des constructeurs, pas de changement à noter dans la hiérarchie, si ce n’est l’apparition de Hitachi au Top 5, devant Dell. EMC conserve les rênes du marché avec 30,7% des revenus (+0,7 point en un an), soit 1,761 milliard de dollars. C’est cependant moins bien que les 1,784 milliard de dollars engrangés en 2012. Au deuxième rang, on retrouve toujours NetApp, qui enregistre une légère progression de son chiffre d’affaires et de sa part de marché (13% désormais). Dans son sillage, IBM s’accroche avec 656 millions de dollars de revenus, malgré un léger recul de sa part de marché (-0,3 point).

HP capte moins de 10% des revenus (547 millions de dollars, soit -0,1 point). La multinationale américaine devance Hitachi et ses 477 millions de dollars (-1,4 point). Sa présence est en revanche plus importante dans l’univers du NAS (‘Network-attached Storage’) et du SAN (‘Storage Area Network’) non-mainframe, segment concurrentiel sur lequel Dell génère plus de la moitié de ses bénéfices (850 millions de dollars au total).

idc-stockage-externe-t3-2013

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : les périphériques de stockage, ça vous connaît ?

Crédit photo : cagi – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur