Criteo met 250 millions de dollars dans le marketing à la performance de HookLogic

E-commerceEntrepriseFusions-acquisitionsMarketingPublicité
criteo-hooklogic
3 62

Criteo a signé un accord pour acquérir HookLogic et sa marketplace qui permet aux marques de promouvoir leurs produits sur des sites e-commerce partenaires.

La dynamique de croissance externe est réenclenchée chez Criteo.

Le groupe d’origine française, spécialiste des solutions de reciblage publicitaire, réalise sa première acquisition de l’année.

Il débourse 250 millions de dollars – hors dette, fonds de roulement et options acquises – pour mettre la main sur HookLogic.

Fondée le 11 août 2004 à New York sous la dénomination Think Drive, cette société a depuis lors relocalisé son siège social dans le Delaware (État américain à la fiscalité avantageuse).

Elle revendique « plus d’un millier de clients »* pour sa plate-forme de marketing à la performance destinée à cibler les internautes en phase d’achat.

Les marques peuvent, en l’occurrence, enchérir sur des formats publicitaires natifs qui leur permettent de promouvoir leurs produits sur des sites e-commerce partenaires.

Les publicités en question renvoient vers les sites des distributeurs. Elles peuvent aussi apparaître sur des sites non marchands « à haute fréquentation ».

S’y adjoint un moteur d’attribution des ventes que les marques peuvent exploiter pour établir des liens entre leurs dépenses marketing et les transactions résultantes.

Comme en témoignent le document principal et les annexes communiqués à la SEC (Securities and Exchange Commission, organisme de contrôle et de régulation des marchés financiers aux États-Unis), l’accord définitif de rapprochement été signé ce lundi 3 octobre 2016.

Dans la pratique, c’est Criteo Corp, filiale de Criteo S.A., qui doit récupérer les 30 millions d’actions constitutives du capital de HookLogic.

Criteo envisage de boucler l’opération au 4e trimestre de son exercice fiscal 2016, aligné sur l’année calendaire.

Il estime que l’activité de HookLogic pourrait représenter, à l’horizon 2019, environ 10 % de son chiffre d’affaires « ex-TAC », c’est-à-dire déduction faite des commissions reversées aux partenaires.

* Philips, Google, Nespresso, Canon, Energizer, Bayer et Dyson sont sur la liste du côté des marques. Chez les e-commerçants, on trouve Walmart, Tesco, Rakuten, Target… ou encore Auchan, avec lequel un partenariat a été officialisé cet été. On notera que HookLogic vise un CA brut de 130 millions de dollars en 2016, soit deux fois plus qu’en 2015.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur