Dématérialisation : Numen rachète Lettranet, spécialiste des échanges sécurisés

Régulations

Le groupe Numen a acquis Lettranet, qui a développé une solution SaaS d’envoi et de réception de documents sécurisés, dans le but de proposer aux particuliers et entreprises un « bureau universel » d’échanges documentaires.

Spécialisé dans l’externalisation des données et des documents sensibles, Numen vient de procéder au rachat du groupe français Lettranet, implanté sur le secteur du traitement numérique du courrier et des documents des particuliers.

Le montant de la transaction n’est pas connu.

Lettranet, fondé en 2009, met à disposition une solution en mode SaaS de distribution, de gestion et d’archivage “à valeur  probante” de courriels, utilisable de façon universelle par les particuliers.

Cette plate-forme logicielle s’appuie notamment sur la technologie Cecurity, une solution de protection des données, de traçabilité et d’archivage légal déjà utilisée par Numen.

La solution phare de Lettranet met ainsi à disposition des utilisateurs une boîte postale virtuelle personnelle (réception de tous les courriers et documents numériques), une application  intégrée  de gestion en ligne des courriers reçus (intégration de l’envoi de courriers numériques vers tous les utilisateurs partenaires du service), ainsi qu’un coffre-fort numérique privé (archivage des documents émis et reçus).

Cette acquisition va permettre à Numen d’optimiser son offre existante en matière d’échanges de documents sécurisés et de dématérialisation de données (coffre-fort, signature électronique, solutions documentaires).

Suite à ce rachat, Numen va ajouter à la plate-forme de Lettranet un volet « Entreprises », leur permettant de gérer plus facilement  et de manière sécurisée leurs échanges avec leurs partenaires (clients, collaborateurs, fournisseurs).

« Pour atteindre notre objectif 2015, Numen se devait d’accélérer la commercialisation d’offres logicielles et d’en maîtriser la technologie, la maintenance et l’évolution », a souligné, dans un communiqué, Marc Le Vernoy, président du groupe Numen.

«  Les échanges sécurisés de documents sont en plein essor et répondent aux besoins de nos clients – banques, assurances, mutuelles, institutions publiques et collectivités locales – notamment dans le contexte de forte pression règlementaire (Bale3, Solvency2) ».

 

Crédit image : © Beboy – Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur