Développement de WebOS : HP réorganise ses troupes

MobilitéTablettes

HP, qui mise tout sur WebOS, annonce quelques bouleversements dans la hiérarchie de ses plus hauts responsables. Stephen DeWitt et Jon Rubinstein se chargeront de davantage développer cette plate-forme mobile.

Sa tablette TouchPad à peine sortie en magasin, HP a déjà de la suite dans les idées. Le constructeur américain confie à deux de ses hauts responsables les clés du projet WebOS, l’OS mobile issu du rachat de Palm au printemps dernier.

Stephen DeWitt, vice-président du département Personal Systems Group (PSG) chez HP, est promu au rang de responsable de la branche WebOS. Lui incomberont notamment les tâches marketing et les ressources humaines.

Jon Rubinstein, ex-CEO de Palm, devient responsable de l’innovation. Son rôle consistera à diffuser WebOS sur une large gamme de produits.

En effet, HP ne cache pas son désir prononcé d’implémenter son nouveau système d’exploitation dans ses ordinateurs personnels, sous la forme d’une surcouche à l’OS Windows, lequel exécutera alors des applications destinées à WebOS.

Parallèlement, les prochains mois seront vraisemblablment consacrés au développement de la plate-forme mobile, pressentie pour équiper les appareils de constructeurs tiers tels que Samsung.

Les quelques diapositives dévoilées à l’insu de HP laissent envisager de nouvelles versions de la TouchPad, mais aussi un travail de fond sur un écosystème de périphériques ultérieurement munis de WebOS. Les imprimantes seraient les premières concernées.

C’est un nouveau remaniement opéré au sein de l’organisation du constructeur américain, après celui entrepris par le P-DG Leo Apotheker. Celui-ci a, en juin dernier, limogé trois dirigeants afin de centraliser, sous ses ordres, plusieurs activités de l’entreprise.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur