e-Commerce : PrestaShop facilite la création d’applications mobiles

MarketingMobilitéOS mobilesSmartphonesTablettes

Salon E-Commerce 2011 : PrestaShop a annoncé l’ajout d’un outil de création d’applications mobiles à sa plate-forme de commerce électronique exploitée en mode open source.

PrestaShop a dévoilé les nouveautés de sa plate-forme open source de création de boutiques en ligne lors du salon E-Commerce 2011 de Paris.

Le service va intégrer un outil de création d’applications mobiles. Il sera géré directement depuis l’interface de PrestaShop, d’où il sera personnalisable en détails.

Beaucoup d’éléments seront configurables :  couleurs, illustrations, organisation interne, les fonctions de géolocalisation (permettant de trouver le magasin physique le plus proche), avis des consommateurs….

Le look est basé sur un système de tuiles similaire à Windows Phone. Et c’est bien sûr entièrement tactile.

Le catalogue et les prix sont mis à jour toutes les 20 minutes, et sont configurables par la même interface que celle utilisée pour le site Internet.

Cela peut se révéler utile pour les business models basés sur des ventes flash ou pendant les périodes de soldes.

La version pour iPhone sera bientôt livrée, suivie en fin d’année par les déclinaisons iPad et Android.

A l’instar de la création de site sur un PC, le service mobile de PrestaShop est gratuit.

Néanmoins, certains modules sont payants et PrestaShop proposera à ses utilisateurs d’inscrire à leur place les applications conçues sur l’App Store d’Apple pour 100 dollars.

Outre l’arrivée des applications mobiles, les sites vont aussi bénéficier de changements.

La “navigation à facette”, similaire à Amazon, va être introduite via un module. Elle se base sur des filtres offerts à l’utilisateur, qui changent en temps réel en fonction de la page où il se trouve.

Le système aurait déjà été généralisé sur la plupart des sites marchands aux Etats-Unis depuis deux ans car il faciliterait grandement la recherche de produits dans les gros catalogues.

Basées sur des algorithmes Ntrees, ces “facettes” codés en Ajax incluraient des caches de pages pré-calculées.

Le must pour diminuer la charge serveur et optimiser la visibilité sur les moteurs de recherche (Search engine optimization ou SEO en anglais), nous assure-t-on.

Autre innovation, le “One clic upgrade” est cette fois inspiré de WordPress.

Un simple bouton permettra désormais de mettre à jour le site vers la dernière version de PrestaShop, tant que le code n’en a pas été modifié.

Pour finir, un programme de gestion de magasin (ERP) baptisé “Store Manager”  est dans les cartons.

Il permettra de gérer une ou plusieurs boutiques en mode hors-ligne, depuis un PC.

Pratique pour mettre à jour beaucoup de fiches produit ou travailler en voyage.

Dans le cadre du salon E-Commerce 2011, PrestaShop a annoncé une levée de fonds de 3 millions d’euros.

Crédit logo : © bannosuke – Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur