Europe : vers une abolition du roaming en 2014 ?

OpérateursRégulationsRéseaux
Europe roaming itinérance

La Commission européenne a ouvert la voie à la fin des frais d’itinérance mobile au sein de l’Union, d’ici le 1er juillet 2014.

L’une des barrières au marché unique des télécoms pourrait tomber à l’horizon 2014. Les commissaires des 27 pays de l’Union ont voté, la semaine passée, la fin des frais d’itinérance à compter du 1er juillet 2014.

Les services voix, SMS/MMS et data utilisés à l’étranger seront facturés dans les mêmes conditions que le forfait local de l’abonné, qui n’aura plus à acquérir temporairement une carte SIM pour des questions économiques.

La proposition de Bruxelles est toutefois soumise à l’approbation du Parlement européen et du Conseil de l’Union.

Elle devrait en outre rencontrer l’opposition des opérateurs, qui verraient, avec la fin du roaming, s’effondrer leurs revenus issus des appels depuis l’étranger.

En France, la FFT (Fédération française des télécoms) voit d’ailleurs d’un mauvais oeil cette unification du marché, qualifiée de “mesure consumériste”.

Dans cet esprit, Fleur Pellerin, ministre déléguée chargée de l’Économie numérique, estime que “la fin du roaming en Europe serait un coup assez dur porté aux marges des opérateurs“.

Les coûts d’itinérance baissent déjà d’année en année : ils tomberont à 0,45 euro le 1er juillet prochain contre 0,70 le Mo actuellement. La minute d’appel émis passera de 0,29 à 0,24 euro, comme le note Silicon.fr.

L’Europe estime a contrario que les opérateurs y trouveront leur compte à terme, en libérant l’usage du terminal, surtout sur l’Internet mobile, particulièrement chez les professionnels en déplacement.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : connaissez-vous bien les opérateurs mobiles low cost ?

Crédit photo : Robert Davies – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur