Flash Player, Reader, Acrobat…Adobe patche partout

RisquesSécurité
adobe-patche-partout-securite-IT
4 0

Après les correctifs apportés pour Flash Player, Adobe assainit ses principaux logiciels dans un package pour renforcer la sécurité IT.

La série est longue : Flash Player, Reader, Acrobat…Adobe patche vraiment partout. Car la colère gronde et des mesures de sécurité IT s’impose.

Mais le plus irritant semble les failles dans le lecteur multimédia Flash qui a tendance à irriter des groupes IT et pas des moindres : on connaissait l’aversion d’Apple depuis le coup de gueule de Steve Jobs.

Mais Facebook et Twitch ont exprimé aussi leur mécontentement sur le Web.

Le réseau social et la plateforme de vidéos en streaming dédié aux jeux vidéo (propriété d’Amazon) n’ont pas été tendres sur fond de nouvelles failles détectées dans Adobe Flash Player.

L’éditeur américain au cœur des critiques a activé depuis des correctifs pour calmer les esprits.

Après l’attaque opérée contre HackingTeam, une faille critique avait ainsi été découverte dans le greffon Flash. Deux autres ont été repérées le 12 juillet.

Cela fait beaucoup. Voire trop : pour la Fondation Mozilla, la coupe était pleine face aux risques d’attaques (prises de contrôles des ordinateurs à distance).

Au point de bloquer purement et simplement l’utilisation du greffon Flash au sein du navigateur Firefox, dans l’attente d’un correctif.

Adobe a dû réagir promptement au regard des alarmes qui clignotaient de toute part avec la livraison de l’update Flash Player 18.0.0.209 et Flash Player ESR 13.0.0.305 pour Windows et OS X.

« Firefox ne réactive pas Flash après l’installation de ce correctif. Il faudra donc lui indiquer qu’il est possible de réutiliser à nouveau ce greffon », précise Silicon.fr.

De manière simultanée, Adobe révise ses logiciels phares et balaie un lot de 46 vulnérabilités pour Reader et Acrobat (lecture et création de fichiers PDF). Le tout à la fois sous Windows et OS X.

Pour tous les récents correctifs Adobe, suivez le chemin.

Parallèlement, Microsoft et Oracle ont également fourni des lots conséquents de correctifs pour leurs gammes respectives de produits logiciels.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur