Les Français s’ouvrent à l’Internet mobile

Régulations
france-internet-mobile-mediametrie

Le dernier baromètre de Médiamétrie dénote une adoption croissante de l’Internet mobile en France, avec une audience éclectique partagée entre sites Web et applications.

Malgré quelques réserves liées notamment à la protection de la vie privée, les Français s’approprient l’Internet mobile.

Eux qui sont, au 31 décembre 2013, 49,7% à s’y être connectés “au moins une fois au cours des 12 derniers mois”, étaient 46,2% cet été, 43,4% il y a un an… et moins de 40% à la mi-2012. Une progression régulière retranscrite dans la dernière réactualisation du baromètre semestriel* que Médiamétrie/Netratings dédie, depuis l’été 2008, à “l’audience de l’Internet mobile” (voir la synthèse au format PDF – 6 pages).

La France compte aujourd’hui 27 millions de mobinautes, soit plus de la moitié des propriétaires de téléphones portables si l’on se fie aux 84% de taux de pénétration relevé parmi les individus de 11 ans et plus. Bien que la génération des “Digital Natives” – nés, par convention, après 1990 – reste une locomotive, le phénomène monte en puissance auprès de toutes les catégories d’âge : les plus de 50 ans, qui représentaient 20% des mobinautes français il y a un an, en constituent désormais 25%.

L’Internet mobile est plus utilisé en semaine, tout particulièrement entre 17 heures et 21 heures. 64,3% des mobinautes se connectent au moins une fois dans cette tranche horaire. L’une des périodes creuses se situe entre minuit et six heures du matin, l’audience la moins forte étant relevée les samedis et dimanches de 6 heures à 9 heures (28,1%).

Au mois de décembre, les mobinautes ont, en moyenne, consulté 5,9 applications et visité 34 sites distincts. Alors que le streaming (musique, vidéo), l’accès aux réseaux sociaux et les services de proximité se généralisent, la dimension e-commerce est moins présente. Les principaux usages gravitent toujours autour de la consultation de contenu.

Toutes marques confondues, le groupe Google reste en tête de palmarès avec 22,2 millions de visiteurs uniques en décembre 2013 (+2,9 millions en 6 mois), devant les 18,3 millions de Facebook (+5 millions), qui reste la plus fréquentée des plates-formes communautaires accessibles dans l’Hexagone.

Twitter, a contrario, n’entre pas dans le classement, dépassé, en termes de fréquentation, par Wikipedia (7e ; 8,5 millions de visiteurs uniques) ou encore Instagram (19e ; 3,4 millions de visiteurs uniques). Derrière Google et Facebook, Yahoo et Orange restent au coude-à-coude avec leurs portails respectivement fréquentés par 11,5 et 11,1 millions d’internautes. Les deux groupes devancent désormais Apple, qui frôle les 10 millions de visiteurs uniques, notamment grâce à la plate-forme iTunes.

La plate-forme YouTube a pour sa part réuni à elle seule 18,8 millions de visiteurs uniques (+7,2 millions en un semestre), contre 7,4 millions pour son concurrent Dailymotion (+3 millions). Parmi les groupes télécoms, Orange fait mieux que SFR (7,1 millions de visiteurs uniques tous sites confondus), Bouygues Telecom (5,1 millions)… et Free, qui ne figure pas dans le top 20.

Des sites Web aux applications mobiles, on retrouve plus ou moins la même hiérarchie : YouTube devant Google, Yahoo, Apple… et King.com, du nom de l’éditeur du jeu à succès Candy Crush Saga. La reconnaissance musicale de Shazam séduit 4,8 millions de mobinautes ; 2,4 millions ont utilisé l’application Instagram ; 1,8 million, celle de l’Equipe.

mediametrie-mobinautes

* Réalisée sur les réseaux d’Orange, SFR et Bouygues Telecom auprès de 18 189 sites et 4731 applications, cette mesure inclut une estimation statistique des usages en Wi-Fi.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : la 4G, ça vous connaît ?

Crédit photo : EMPTYGLASS – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur