Free : la nouvelle FreeBox fait sa Révolution

Cloud

Xavier Niel, le patron d’Iliad-Free, a levé le voile sur sa nouvelle offre FreeBox Révolution. Au menu : disque dur de 250 Go, Wi-Fi n, appels mobiles inclus et nouveau boîtier TV avec processeur Intel Atom.

Quelques jours après la présentation de la nouvelle NeufBox Evolution de SFR, son concurrent Free passe à la vitesse supérieure en dégainant la version 6 de sa FreeBox Révolution.

Lors d’une conférence de presse, Xavier Niel, le patron d’Iliad-Free, a commencé par mettre en avant les nouvelles possibilités de la nouvelle mouture de sa FreeBox (Server pour la partie réseau)

Designée par le célèbre Philippe Starck, elle embarque une nouveauté de taille : l’ADSL y côtoie la fibre optique. Compatible avec ces deux technologies, la FreeBox Révolution peut basculer de l’une à l’autre.

Elle promet également un débit Internet (ADSL) pouvant atteindre les 28 Mbit/s et les 100 Mbit/s pour la fibre optique.

Elle intègre 4 ports Gigabit Ethernet, un disque dur de 250 Go avec des fonctions NAS et le Wi-Fi de dernière génération 802.11 n à 450 Mbit/s.

Cette nouvelle box dispose par ailleurs d’une base DECT pour les téléphones fixes sans fil.

Du côté de la téléphonie, Free fait un chouette cadeau à ses clients, en attendant l’arrivée de Free Mobile en 2012 : les appels vers les mobiles en France métropolitaine sont inclus dans le forfait…

Côté “carrosserie”, la v6 de la box du FAI dispose d’un afficheur et d’un clavier tactiles, ainsi que de hauts parleurs.

Elle propose également des fonctionnalités avancées, de type contrôle parental des accès (accès limité à Internet défini sur une certaine plage horaire), téléchargement automatique depuis la box de fichiers FTP, hTTP et Torrent, et monitoring de la bande passante et historique.

La “Smart TV” selon Free : navigateur Internet, Blu-ray et jeux vidéo à gogo

Le FAI en rajoute une couche en dévoilant également un nouveau boîtier TV sous forme de “Smart TV” : la FreeBox Player.

Elle intègre nativement cette fois-ci un processeur Intel de dernière génération : l’Atom CE4100, cadencé à 1,2 GHz avec puce graphique, notamment taillée pour la 3D et la HD.

(lire la suite de l’article en page 2)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur