Gestion financière : Intuit absorbe PaySuite

EntrepriseRégulations

L’Américain Intuit va consolider sa plate-forme de comptabilité QuickBooks Online avec la solution cloud de gestion des salaires héritée du rachat de l’éditeur britannique PaySuite.

Intuit ne marque pas de temps d’arrêt dans sa stratégie de croissance externe visant à consolider sa plate-forme de comptabilité QuickBooks Online.

Après avoir racheté, au cours des douze derniers mois, des solutions de gestion des comptes bancaires et des cartes de crédit (avec Check), des stocks et des commandes (avec Lettuce) ou encore des taxes (avec GoodApril), l’éditeur américain jette son dévolu sur PaySuite. Cette société britannique propose un service cloud de gestion des salaires adapté à la législation nationale en matière d’imposition, de cotisations et de communication des informations au HMRC (équivalent de l’URSSAF française).

Son offre est d’ores et déjà intégrée au sein de QuickBooks Online… et internationalisée pour l’occasion. Accessible via le menu latéral, elle conserve ses caractéristiques actuelles : intégration avec les outils RH, importation de fichiers Excel/Outlook/.csv, sauvegardes automatiques, suivi des entrées et sorties… Gratuite jusqu’à 5 employés, son utilisation est facturée, en France, 1,25 euro HT par mois et par salarié supplémentaire. Sachant que la formule de base de QuickBooks Online (“Simple Start”) est proposée à 14 euros par mois avec un accès mobile via des applications iOS/Android… le tout pour un utilisateur.

C’est 21 euros par mois pour passer à 3 utilisateurs avec la possibilité d’émettre davantage de rapports (jusqu’à 40), de programmer des transactions électroniques comme les virements, de gérer les facturations fournisseurs et de travailler en plusieurs devises. Le dernier palier, à 29 euros par mois, inclut cinq licences, un outil de suivi des stocks, un système de création de budgets, une gestion des dépenses par tâche ou par projet et la possibilité d’analyser l’activité pour plusieurs sites.

Intuit et PaySuite étaient déjà associés dans le cadre d’un partenariat à destination des TPE/PME, avec l’objectif de les accompagner dans leur transition vers le modèle du SaaS (Software as a Service). L’éditeur américain, qui propose également des services de gestion des finances personnelles et des activités (m-)commerce, avait lancé QuickBook Online en France au printemps 2013. L’offre compte aujourd’hui 1,7 million d’utilisateurs dans le monde.

intuit-paysuite

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : les logiciels de comptabilité n’ont pas de secret pour vous ?

Crédit photo : sergign – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur