Google Chrome gère les extensions et s’ouvre à Linux et Mac OS X

CloudPoste de travailSystèmes d'exploitation

Pour la première fois, les OS Linux et Mac OS X peuvent gérer Chrome, mais toujours en mode bêta. Le navigateur de Google s’ouvre aussi officiellement aux extensions.

Jusqu’alors uniquement disponible pour l’OS Windows depuis sa sortie, il y a un an et demi, Chrome s’ouvre désormais à Linux et à Mac OS X.

La nouvelle version de la bêta 4 (4.0.249.30) du navigateur de Google est maintenant pour la première fois disponible pour l’OS open source et le système d’exploitation d’Apple.

Même si la vitesse de démarrage de Chrome a été poussée sur Mac OS X et se rapproche ainsi de celle de Safari 4, la version bêta pour l’OS d’Apple reste la moins aboutie de toute, avec une absence remarquée de la synchronisation et de la gestion des favoris.

Google a davantage peaufiné la mouture destinée au système Linux qui profite enfin, tout comme la version pour Windows, de l’ajout d’extensions. La firme de Mountain View avait en effet annoncé il y a quelques jours qu’elle comptait intégrer des extensions à Chrome, comme le fait déjà la Fondation Mozilla avec son navigateur Firefox.

C’est désormais chose faite. Quelques 300 plug-in ont déjà été mis au point par des développeurs. Les internautes peuvent les tester en accédant au catalogue d’extensions mis en ligne par Google et en téléchargeant la dernière version bêta 4 du navigateur Chrome.

La firme de Mountain View se réserve le droit de mettre en avant tel ou tel plug-in, suivant notamment sa popularité auprès des utilisateurs de Google Chrome.