Google et Mozilla voient d’un mauvais oeil Windows 8 RT

La déclinaison de Windows 8 dédiée à l’architecture ARM laisse un goût amer dans la bouche de Google et Mozilla.

windows8 - microsoft - OS - systeme-exploitation

L’inquiétude monte chez Google et Mozilla.

Les éditeurs respectifs des navigateurs Internet Chrome et Firefox redoutent que Microsoft n’en condamne l’exécution optimale au sein de Windows 8 RT, version dédiée à l’architecture ARM.

Les craintes sous-jacentes ne concernent a priori pas l’interface Metro du nouvel OS.

Elles portent exclusivement sur les conditions d’utilisation des navigateurs alternatifs en conjonction avec l’environnement de bureau traditionnel.

Mozilla a tiré la première salve à cet égard, imitée en cela par les équipes impliquées dans le développement de Chrome.

A l’unisson, les intéressés ont invoqué des pratiques anticoncurrentielles en vertu desquelles le seul Internet Explorer offrirait une expérience optimale sur la plate-forme en question.

Ses homologues, a contrario, perdraient en rapidité comme en stabilité et présenteraient davantage de risques sécuritaires.

Ce déséquilibre des forces ressortirait essentiellement à la volonté de Microsoft d’imposer un frein à l’érosion de son navigateur maison sur un marché que Chrome domine désormais à intervalles réguliers.

Une telle situation résulterait également en partie de la désinformation qui règne autour du noyau constitutif de Windows 8.

Microsoft reste bien trop peu prolixe à ce sujet et laisse les développeurs baigner dans un flou contraignant.

A en croire Harvey Anderson, de la Fondation Mozilla, aucune restriction technique ne saurait justifier ces désagréments à l’exécution de butineurs tiers.

« Nous reléguer ainsi au rancart revient à contredire des principes de confiance établis de longue date entre Microsoft, les développeurs et les utilisateurs [depuis 8 ans pour les navigateurs, des suites d'une décision de justice, ndlr]« , résume-t-il, d’un ton affirmé, non sans sous-entendre une infraction à la législation antitrust en vigueur.

A cet instar, un représentant de BitDefender confiaient récemment à TechWeek que « Windows 7 [avait] marqué la transition vers une époque de disette marquée par un recroquevillement de l’écosystème Microsoft sur lui-même, un cauchemar pour les éditeurs« .

A l’heure de préparer le terrain pour Windows 8 (ultime mouture préliminaire en juin, sortie escomptée à l’automne), la déclinaison anciennement dénommée WOA et rebaptisée RT suscite la frilosité générale.

Elle constituera pourtant le fer de lance des tablettes tactiles et autres terminaux mobiles qui embarqueront des puces ARM.

Les seuls OEM auront à charge de l’implémenter directement dans leurs produits. Aucune version retail n’est prévue.

Mon article vous a plu ?
Restez-connectés en vous inscrivant à nos newsletters

Derniers commentaires



2 replies to Google et Mozilla voient d’un mauvais oeil Windows 8 RT
  • Le 10 mai 2012 à 19:55 par Mirus

    Je me demande si on peut installer Internet Explorer sous Android ou sur un IPad…

    • Le 10 mai 2012 à 20:25 par Manu

      question qui manque d’un peu de maturité…Microsoft ne propose tout simplement pas une version d’IE pour d’autres OS, contrairement aux auteurs de Chrome, et firefox par rapport à Windows.

Laisser un commentaire

  • Les champs obligatoires sont indiqués avec *,
    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

08:34:29