Google Home Max : l’enceinte domestique connectée en taille XL

Mobilité

Google lance une mouture XL de son enceinte domestique connectée avec le Google Home Max.

La plus grande enceinte connectée signée Google est désormais disponible via le Play Store US, l’enseigne de distribution Best Buy et l’opérateur Verizon.

Le Google Home Max avait été annoncé le 4 octobre dernier à l’occasion de son événement hardware avec les Google Home Mini, Pixel 2…Il est dès à présent disponible outre-Altantique au tarif de 399 dollars.

Un positionnement tarifaire qui le place dans la fourchette haute pour ce type d’appareil. En effet, le HomePod d’Apple – prévu initialement pour la fin d’année mais finalement reportée courant  2018 – sera commercialisé à 349 dollars. C’est toutefois 100 dollars de moins que le Sonos Play:5.

Mais, la firme de Mountain View a mis les petits plats dans les grands pour faire de son enceinte connectée le nec plus ultra.

Malgré un encombrement contenu (de 33,5 cm par 19 cm par 15 cm pour un poids de 5,3 kg), il intègre deux woofers de 114 mm et deux tweeters de 18 mm. Il serait 20 fois plus puissant que le Google Home. Autre avantage : il peut être positionnement, au choix, verticalement ou bien horizontalement.

Il dispose d’une prise d’entrée auxiliaire (jack 3.5 mm) et des conductivités Wi-Fi 802.11ac et Bluetooth 4.2.

Bien entendu, il dispose de microphones pour la reconnaissance vocale à distance. En plus du support de l’assistant vocal Google Assistant, il peut endosser également le rôle d’un Chromecast Audio.

L’ensemble est équipé d’un processeurs à 4 coeurs Cortex A53 cadencés jusqu’à 1,5 GHz.

Au sein du foyer, il pourra venir en complément des Google Home et Google Home Mini.

L’accent est également mis sur la simplicité d’utilisation puisqu’une fonction « son intelligent » (« Smart Sound ») mesure le « profil sonore » de la pièce grâce à ses 6 microphones afin d’ajuster la diffusion sonore en conséquence. Inutile donc d’ajuster manuellement un équaliseur pour en tirer la quintessence sonore.

S’il est déplacé d’un endroit à un autre, il s’ajustera automatiquement. Selon le billet de blog dédié, tout cela est rendu possible grâce à l’utilisation de l’intelligence artificielle (IA).

L’appareil est également compatible pour le multi-room. Autrement dit, il est possible de regrouper ses différents appareils Google Home via l’application dédiée et de diffuser sa musique dans toutes les pièces. L’acheteur fortuné pourra même jumeler deux Google Home Max ensemble pour un son stéréo.

Amazon avait été le pionnier dans le domaine des enceintes connectés avec l’Echo (exploitant son assistant vocal Alexa). Couronnée de succès, la firme de Jeff Bezos a ensuite étoffé sa gamme d’enceintes et a été suivie par Google et bientôt Apple, avec le HomePod.

Vidéos promotionnelles disponibles sur YouTube :

Smart Sound :

(Crédit photo : @Google)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur