Google News affine le modèle économique avec les agences de presse

Mobilité

Le groupe Internet accepte un système de partage des revenus “e-pub” issus de Google News. Mais ce n’est pas accordé à tous les médias.

Google News fait d’énormes efforts pour encadrer ses relations commerciales avec les agences de presse. Un nouvel accord entre le groupe Internet et l’European Press Agency a été élaboré à propos de l’exploitation des dépêches et des photos sur le moteur d’actualité.

Le moteur de recherche va héberger le contenu des agences du réseau EPA  sur son service Google News. Ce partenariat permettra de collaborer avec la plupart des agences de presse en Europe. En fait, il s’agit de huit membres sur onze : l’agence belge Belga, l’espagnole EFE, la portugaise Lusa, la suisse Keystone, l’autrichienne APA, la polonaise PAP, la hongroise MTI, la grecque ANA.

Rappelons que Google avait signé des accords de rémunération des contenus sous forme de licences avec quatre agences de presse dans le monde : AFP, AP, Press Association et Canadian Press. A noter que l’agence Reuters ne s’est pas jointe à ce partenariat, puisqu’elle dispose de son propre site Internet qui affiche déjà des publicités.

Bonne nouvelle pour les agences de presse : Google News accepte le principe d’un partage des revenus publicitaires. Josh Cohen, Business Product Manager, le rappelle dans deux contributions sur le blog officiel de Google News (contributions des 16 et 17 mars). 

Le moteur d’actualité a en effet décidé d’intégrer des publicités sous la forme de liens sponsorisés sur les pages hébergeant les contenus des agences de presse partenaires de Google News. Un système “e-pub” qui a débuté aux Etats-Unis en début de mois.

Mais, en introduisant introduire les AdWords dans les pages de résultats de son moteur d’actualité, il n’a pas fait que des heureux. Dans une interview accordée aux Echos, le même Josh Cohen avait indiqué qu’il ne comptait pas partager les revenus publicitaires avec les éditeurs de service.

Les éditeurs français ont ainsi récemment reproché à Google d’occuper une position dominante sur le marché de la publicité en ligne. De son côté, le groupe Internet américain assure qu’il est un partenaire privilégié des éditeurs de presse pour leur épanouissement sur Internet.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur