Google dit vraiment stop aux bannières Flash

MarketingPublicité
google-bannieres-flash
7 21

Le réseau display de Google n’acceptera bientôt plus les bannières au format Flash. Une étape de plus dans la transition vers HTML5.

Dans moins d’un an, les bannières Flash auront disparu du réseau publicitaire de Google.

La bascule se déroulera en deux temps.

À compter du 30 juin 2016, les nouvelles campagnes display via AdWords et DoubleClick Digital Marketing ne pourront plus exploiter la technologie d’Adobe.

Puis à partir du 2 janvier 2017, ne s’afficheront plus, sur DoubleClick et sur le Google Display Network, que les bannières « 100 % HTML5 ».

C’est la conclusion d’un processus de transition amorcé de longue date et marqué par la mise, à disposition des annonceurs, d’outils comme Swiffy, qui convertit automatiquement des animations Flash en objets JSON dont le rendu est assuré par HTML5 et SVG.

Google a aussi adressé des signaux aux utilisateurs finaux, notamment via Chrome. Depuis le 1er septembre 2015, le navigateur bloque, automatiquement et par défaut, la diffusion de publicités au format Flash.

Adobe lui-même semble avoir commencé à tourner la page. L’orientation prise par son logiciel Flash Professional est en le reflet : après environ deux décennies d’exploitation commerciale, il a récemment été renommé Animate CC, avec un focus sur HTML5 et WebGL.

Il faut dire que les charges se multiplient contre l’éditeur. Il y a quelques mois, Facebook, par la voie de son CTO Alex Stamos, s’était prononcé en faveur d’un « jour J » où la prise en charge de Flash prendrait fin dans tous les navigateurs.

En décembre dernier, le réseau social était monté d’un cran en privilégiant, pour la lecture de vidéos, son player HTML5… avec les enjeux que cela suppose en termes de performances dans les vieux navigateurs.

Crédit photo : Sergey Peterman – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur