HP FlexNetwork : une architecture réseau managée en ‘pay-per-use’

CloudEntrepriseGestion cloud
HP FlexNetwork Utility Advantage réseau Swisscom

Dans le cadre du programme Network Advantage, HP s’associe à des prestataires de services pour délivrer des architectures réseau managées, facturées au port Ethernet.

Avec le programme FlexNetwork Utility Advantage, HP applique à l’infrastructure réseau le modèle économique du cloud, en l’occurrence une facturation à l’usage pour un service managé.

Dans le cadre de cette offre, le client n’achète, ni ne loue d’équipement.

Il se lie à un prestataire de services (CSP) qui, en qualité de partenaire HP, met en place, dans un délai de 2 à 5 jours, une solution incluant logiciel et matériel.

L’architecture FlexNetwork, présentée en mai dernier, est mise à contribution en tant qu’ensemble standardisé combinant des outils de virtualisation et de migration sur IP, mais aussi des concentrateurs Ethernet Gigabit.

Moyennant un ticket d’entrée pour l’installation initiale, la facturation s’effectue par la suite sur un modèle d’abonnement mensuel garant d’une maîtrise des coûts.

Et pour cause, les tarifs ne dépendent pas de la bande passante consommée, mais d’une unité indivisible : le port Ethernet.

Seul partenaire officialisé pour l’heure après sa participation au projet pilote tenu en amont, Swisscom facture le service à 6 francs suisses (environ 5 euros) par port.

En 2013, le concept sera étendu aux services VLAN (Virtual LAN), pour accompagner les initiatives comme l’adoption du cloud ou de la mobilité.

Avec FlexNetwork Utility Advantage, les entreprises peuvent se concentrer sur leur coeur d’activité plutôt que sur la maintenance de leur réseau permettant d’accéder à des applications comme la voix et la visio“, résume Olivier Spring, Directeur Produits chez Swisscom.

Et d’ajouter : “Autre avantage, lorsque nous détectons que le client utilise presque toute la capacité disponible, nous intervenons sous 48 heures pour étendre l’infrastructure“.

La solution est délivrée uniquement en indirect. HP suggère un prix quasi coûtant pour le matériel et mise davantage sur le partage des revenus avec les CSP.

——– A voir aussi ——–
Quiz ITespresso.fr : êtes-vous incollable sur la fibre optique ?

Crédit photo : Anton Balazh  – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur