IFA 2014 : Intel met sur orbite Core M sur fond de wearables technologies

Mobilité
intel-core-M-IFA-2014

IFA 2014: Alliance avec Fossil, bracelet MICA…Intel parie aussi sur les wearables technologies alors que la vague de processeurs Core M à 14 mn est confirmée.

Intel poursuit ses efforts de captation des marchés en plein essor et s’adapte à ceux qui évoluent. La preuve par les annonces qui se sont succédées à l’occasion de l’IFA.

La firme de Santa Clara entend ainsi s’accaparer une partie du marché de l’électronique à porter sur soi (wearables technologies). De 2,5 milliards de dollars en 2015, il devrait atteindre 8 milliards en 2018, selon MarketsandMarkets.

Mais la société désire également pousser le marché des appareils hybrides auxquels elle croit fortement. Tant et si bien que la nouvelle gamme de processeurs Intel Core M a été taillée sur mesure pour des appareils 2-en-1, tantôt ultrabooks, tantôt tablettes détachées du clavier.

Destination wearables tech

Pour concrétiser ses ambitions dans l’Internet des objets, Intel a développé la gamme de processeurs Quark. Combinant une très petite empreinte (sa surface est 5 fois plus petite que celle d’un coeur Atom Silvermont) et une faible enveloppe thermique, le SoC Quark X1000 fut le premier dévoilé par Intel. Il a d’abord atterri sur la carte compatible Arduino baptisée Galileo avant d’intégrer plusieurs produits dès cette année.

Intel s’est ainsi associé avec SMS Audio, la marque du rappeur 50 Cent’s, pour équiper un casque audio singulier puisqu’il est capable de mesurer la fréquence cardiaque de celui qui le porte.

En début de semaine, le constructeur américain a également dévoilé MICA, un bracelet intelligent clinquant serti de pierres semi-précieuses. Ce produit de luxe développé de concert avec Humberto Leon et Carol Lim, les fondateurs de la griffe Opening Ceremony, est décliné en deux versions. MICA sera commercialisé exclusivement dans les concept stores Opening Ceremony et dans le prestigieux Barneys New York.

Derrière les strass, se cache la technologie d’Intel (processeur et modem cellulaire) permettant d’afficher des notifications mais aussi d’accéder au réseau cellulaire 4G sans besoin qu’il soit appairé à un smartphone.

Du select au mainstream, il n’y a qu’un pas qu’Intel vient de faire en annonçant un partenariat avec le fabricant américain Fossil (vêtements et accessoires, dont principalement des montres et des bijoux).

L’équipée devrait donner naissance à des montres intelligentes. Intel a parfait son savoir-faire dans le domaine des smartwatches en faisant l’acquisition de la société Basis en mars 2014 et peut désormais l’apporter aux fabricants de montres “traditionnels” pour les faire passer à l’heure des montres connectées.

Les hybrides, nouveau levier de croissance pour Intel

Une stratégie de partenariat qu’Intel applique une fois encore avec les fabricants d’ordinateurs. Cette fois-ci, il est question de la gamme de processeurs Intel Core M. Dévoilés au Computex 2014 puis en août dernier, ils équiperont des produits finis d’ici la fin de l’année.

Gravés en 14 nm, il s’agit des premiers processeurs de la gamme Broadwell du constructeur de puces. Une finesse de gravure qui leur permet d’être estampillés processeur low power. Intel précise qu’il s’agit des processeurs Intel Core les plus efficaces énergiquement de toute l’histoire de la société.

Si Intel met le cap sur la très faible consommation d’énergie avec les Core M, dont l’enveloppe thermique est de 4,5 watts, la société reste toutefois attachée aux performances. Celles des Haswell-E tout juste dévoilées mais aussi celles des Core M puisque leur performance de calcul est 50% plus importante et leur performance graphique 40% plus élevée que les processeurs comparables de la génération précédente.

Si l’on poursuit les comparaisons, le boîtier du Core M est 50% plus petit et son enveloppe thermique 60% inférieure par rapport à la génération qui précède.

Des caractéristiques combinées qui font des Intel Core M des puces taillées sur mesure pour des machines hybrides (tablette et ultrabook), des appareils ultrafins avec refroidissement passif.

Intel annonce d’ores et déjà plus de 20 produits basés sur les Core M. Ils seront disponibles à compter d’octobre pour certains d’entre eux. Acer, Asus, Dell, HP, Lenovo et Toshiba sont ainsi de l’aventure avec d’ores et déjà des 2-en-1 annoncés.

Deux version du Core M sont actuellement disponibles : le Core M-5Y10(a) cadencé jusqu’à 2 GHz et le Core M-5Y70 cadencé jusqu’à 2,6 GHz. Ce dernier embarque la technologie Intel vPro pour les appareils professionnels, offrant ainsi des fonctions de sécurisation et d’administration intégrées, ainsi qu’Intel TXT (Trusted Execution Technology).

Ils ont en commun la technologie Intel Turbo Boost 2.0, la solution graphique Intel HD Graphics 5300 et la présence de deux coeurs (pour 4 threads). Côté connectivité, le Wireless Display 5.0, le Wi-Fi 802.11ac de nouvelle génération ainsi que la technologie millimétrique WiGig (échanges hauts débits sur des faibles distances) seront évoqués plus en détail lors de l’IDF (Intel Developer Forum), qui se tiendra du 12 au 14 septembre 2014 à San Francisco.

Le processeur Core M, chantre du renouveau d’Intel, pourrait croiser la route d’Apple. La firme de Tim Cook a peut-être en effet choisi de s’octroyer les caractéristiques attrayantes (surface et épaisseur, consommation et performances) du processeur pour lancer son propre hybride, une nouvelle gamme de MacBook en somme.

Une réponse qui devrait être donnée dès le 9 septembre à l’occasion de la keynote Apple prévue au Flint Center. Après tout, la firme de Cupertino y a toujours présenté des nouveaux et premiers Mac (premier Macintosh en 1984 avec le Macintosh 128K et premier iMac en 1998 avec l’iMac G3 et sa révision majeure en 1999).

Intel_Mica

Quiz : Connaissez-vous vraiment Intel ?

 

(Crédit photo illustration @Intel) : Crédit photo : Intel VP Kirk Skaugen holds the Intel® Core™ M Processor


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur