Internet : qui sont ces Français déconnectés ?

Régulations
Internet 2012 INSEE

Selon une étude conjointe de Médiamétrie et Gfk, 24,1% des foyers français ne sont pas connectés au Net. Qui sont ces “exclus” de la révolution numérique ?

Amateurs des réseaux sociaux, friands de streaming vidéo, tentés par le commerce électronique : en juin dernier, l’Ifop qualifiait les Français d’internautes “accomplis”, toujours plus nombreux à faire du Net un centre d’action dans leur vie quotidienne.

L’Insee estimait pour sa part que la résorption de la fracture numérique entre les catégories d’âge et les couches socioprofessionnelles était fonction directe de la croissance de la population connectée.

Médiamétrie et Gfk abordent la question sous un autre angle, en inversent ce rapport de valeur, placé sous le prisme de la “sociologie du changement”, avec un postulat : Internet a bousculé les habitudes… creusant le fossé entre les générations.

Propos illustré par ces 6,7 de foyers français (24%) qui ne disposent d’aucun accès à Internet. 8% – soit 2,21 millions – ne possèdent pas non plus d’ordinateur ou de téléphone mobile.

Certains restent volontairement en marge de la révolution numérique, mais cette mouvance idéologique de résistance est moindre.

Les contrastes sont plutôt dus aux difficultés éprouvées dans l’utilisation d’Internet par les populations les plus âgées et/ou qui ont grandi dans un contexte technologique particulier.

D’autres critères entrent en ligne de compte, notamment le niveau économique du foyer : 59,3% des non-connectés sont des retraités ; 17,9%, des CSP-, contre 7,4% de CSP+.

L’âge reste un facteur primordial : 64,2% de ceux que Médiamétrie qualifie “d’exclus du numérique” ont 65 ans ou plus. Les 50-64 ans représentent 16,7% de cet échantillon, contre 13,6% pour les 35-49 ans, 4,5% chez les 25-34 ans et 1,1% de 18-24 ans.

La segmentation est plus marquée encore entre les foyers dans lesquels vivent des enfants (4,9% des non-connectés) et ceux composés uniquement d’adultes (95,1%).

Concernant les 75,9% de foyers connectés, la majorité se satisfait, malgré quelques réserves en matière de confidentialité, de l’essor d’Internet, jugé indispensable et bénéfique pour l’économie, par l’information de bonne qualité qu’il délivre, “facilitant la vie quotidienne”.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : la 4G, ça vous connaît ?

Crédit photo : Sergey Nivens – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur