iPad : STMicroelectronics et Fujitsu revendiquent la paternité de la marque

CloudMobilitéTablettes

Problème en vue pour Apple et sa nouvelle tablette numérique : la marque iPad a été déposée par STMicroelectronics en Europe et par Fujitsu aux Etats-Unis au début des années 2000.

Si Apple a créé l’évènement en levant le voile cette semaine sur l’iPad, sa première tablette numérique, son appellation déclenche la polémique.

Le 27 janvier, le quotidien La Tribune révélait que le fabricant de semi-conducteurs STMicroelectronics avait déjà déposé la marque IPAD en septembre 2000 auprès de l’Office d’enregistrement des marques de l’Union Européenne (OHMI).

Cette marque a ensuite été officiellement enregistrée en septembre 2001, et est donc protégée en Europe depuis cette date. En outre, le groupe franco-italien STMicroelectronics exploite bien actuellement le nom “IPAD”.

C’est maintenant au tour de Fujitsu de revendiquer le droit d’exploitation de la marque IPAD, mais cette fois-ci aux Etats-Unis. La firme japonais a ainsi fait savoir qu’elle avait déposé ce nom en 2003 auprès du bureau américain d’enregistrement des brevets et des marques, le United States Patent And Trademark Office (USPTO), qui n’a pas encore donné sa réponse pour finaliser son enregistrement officiel.

Un des porte-paroles de Fujitsu a par ailleurs précisé que son groupe commercialise depuis 2002 un terminal numérique mobile pour les commerces sous le nom d’IPAD.

En Europe, Apple devra sans doute négocier avec STMicroelectronics pour avoir le droit de vendre sa tablette numérique sous le nom d’iPad.

Le groupe franco-italien pourrait même porter cette affaire en justice pour obtenir une compensation financière de la part de la firme de Cupertino si celle-ci choisit de conserver cette dénomination pour son ardoise électronique.

Aux Etats-Unis, Apple aurait, selon La Tribune, jusqu’au 28 février prochain pour décider s’il s’oppose à la demande de dépôt de la marque IPAD par Fujitsu devant l’USPTO. En outre, le groupe japonais réfléchit à l’idée d’intenter une action en justice contre Apple pour faire valoir son droit d’exploitation de cette marque tant convoitée.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur