iPhone : Apple accusé de violation de brevet

MobilitéSmartphones

Revendiquant la paternité du brevet relatif à l’affichage du numéro de l’appelant, Romek Figa a décidé de porter plainte contre Apple.

Accusé d’avoir violé le brevet d’un inventeur, Apple doit de nouveau faire face à la justice concernant son iPhone. Romek Figa, un inventeur du Massachusetts, a porté plainte contre Apple pour l’utilisation d’une fonction d’affichage du numéro de l’appelant qui permet d’identifier les appels entrants en fonction de leur numéro.

Romek Figa revendique la paternité d’un brevet ‘496’ datant de 1990. Il a contacté Apple en juillet dernier en lui proposant de lui verser une compensation pour l’utilisation de la technologie. Apple a refusé, ce qui a conduit l’inventeur à porter son affaire devant les tribunaux.

“Apple est activement engagé dans des actes de violation directe du brevet ‘496”, peut-on lire dans le dossier du procès. “La violation d’Apple est et continue d’être intentionnelle et délibérée. Apple continuera de s’engager dans de tels actes tant que le tribunal ne le lui interdira pas.”

Romek Figa réclame des dommages et intérêts assortis d’un montant équivalant à trois fois ce chiffre, Apple étant parfaitement conscient qu’il violait ses droits de propriété intellectuelle.

Traduction de l’article Inventor files iPhone patent suit de Vnunet.com en date du 3 mars 2008


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur