Les jeunes plus obsédés par les réseaux sociaux que par le sexe

Marketing
reseau-social-sexe-addiction-facebook-twitter-nerds

Une étude américaine révèle que les jeunes sont davantage accros à Twitter et Facebook qu’à l’alcool ou au tabac. Voire au sexe.

Une étude américaine révèle que les jeunes de 18 à 25 ans sont davantage accros à Twitter et Facebook qu’au sexe, à l’alcool ou au tabac.

Les réseaux sociaux deviennent-ils une drogue dure ?

Une étude démontre en tout cas qu’ils peuvent donner lieu chez les jeunes à des comportements encore plus compulsifs que l’alcool ou le tabac. Voire le sexe.

Une étude initiée par l’University’s Booth Business School de Chicago a été menée à Würtzburg en Allemagne sur 205 personnes équipées de BlackBerry et âgés dans la fourchette large 18 – 85 ans.

Pendant une semaine, ils devaient rendre compte 14 heures par jour de tous leurs désirs, de l’intensité de chacun et de leur capacité ou non à y résister.

Résultat : les jeunes rêvent de sexe ou… de dormir.

Mais s’ils parviennent à résister à ces tentations, ils cèdent beaucoup plus vite à l’appel des réseaux sociaux.

Explication de Willhem Hofmann, responsable de l’étude (Assistant Professor of Behavioral Science à l’Université de Chicago) : “Il est d’autant plus difficile de s’en détourner qu’ils sont omniprésents et très disponibles”.

Selon le quotidien britannique The Guardian, l’ensemble des éléments devraient être prochainement publiés dans le très sérieux journal Psychological Science.

Cité par le Figaro, le sociologue Jean-Claude Kaufman commente : “Il y a une addiction au clic, à la connexion et les personnes qui s’engouffrent dans la vie virtuelle n’ont pas conscience de ces risques. À la longue, ce sont les doigts qui entraînent et commandent, non plus le désir initial.”

Et le quotidien de citer une autre étude récente, selon laquelle 3% des Australiens se seraient déjà connectés aux réseaux sociaux… pendant qu’ils faisaient l’amour.

 

sexe vs reseaux sociaux

Crédit photo illustration :Crédit photo : Copyright : Maridav


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur