Jeux en ligne : 11 opérateurs prennent d’assaut le marché français

Cloud

C’est le jour de l’ouverture “maîtrisée” du marché des jeux d’argent sur le Net. Le régulateur ARJEL délivre un premier jet de 17 licences à 11 opérateurs : paris sportifs, paris hippiques et poker.

C’est le vrai départ pour la concurrence dans les paris et jeux d’argent en ligne…et la fin des monopoles d’Etat détenus par le PMU et la Française des Jeux.

Mardi 8 juin, l’Autorité de Régulation des Jeux en Ligne (ARJEL) a délivré une première vague de 17 licences  à 11 opérateurs : 8 agréments pour les paris sportifs (à quelques jours de l’ouverture de la Coupe du Monde de football), 2 pour les paris hippiques et 7 agréments pour le poker. Chaque licence est valable pour une durée de cinq ans.

Globalement, les candidatures affluent devant l’ARJEL. A ce jour, 24 sociétés d’opérateurs ont déposé 35 dossiers de demandes d’agréments.

La majorité des autorisations officielles concernent le poker (16 demandes) et les paris sportifs (14 dossiers). Le reliquat concerne les courses hippiques (5 dossiers).

Pour chaque demande officielle, l’ARJEL dispose de quatre mois pour donner sa décision. Les candidats sont soumis à un cahier des charges technique très stricte et à des contraintes financières.

Qui fait partie de la première vague des opérateurs de jeux ayant reçu le label ARJEL ?

Source ARJEL - 08/06/10
Source ARJEL - 08/06/10

Sans surprise, on retrouve le PMU et la Française des Jeux déterminés à conforter leurs positions mais aussi à étendre leurs influences dans les jeux d’argents.

Parmi les outsiders européens, on trouve  l’autrichien Bwin (paris sportifs, poker), Mangas Gaming (société créée par Stéphane Courbit) avec son service Betclic (paris sportifs, courses hippiques et poker), Iliad Gaming (association entre Iliad-Free et ChiliPoker dans les paris sportifs dans un premier temps puis le poker arrivera très vite), Sajoo (co-entreprise entre le groupe Amaury, éditeur du Parisien, et Bwin, qui s’installe sur les paris sportifs et le poker) mais aussi le service Eurosportbet.fr (service de paris sportifs et poket, édité par SPS Betting France, propriété d’Eurosport – groupe TF1).

La bataille sera rude dans le poker et il faudra compter sur le joker Winamax constitué du duo Patrick Bruel – Marc Simoncini (P-DG de Meetic).

Lire la fin de l’article page 2


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur